La Société de transport de l'Outaouais (STO) a injecté 1,6 million de dollars pour procéder à une refonte de ses trajets d'autobus. Les changements, en vigueur le 28 août, visent surtout à une amélioration de service dans le secteur du Plateau et du Manoir-des-Trembles, mais aussi à mieux desservir les usagers vers le futur train léger à Ottawa.

Parmi les changements, la STO va créer la ligne 23, en partance du boulevard de l'Amérique-francaise, vers Ottawa.

La ligne 39, déjà existante, sera scindée en deux avec la 34, pour réduire les temps de trajet des usagers.

Dès l'automne prochain, la 39 desservira le nord du boulevard des allumetières, donc du Plateau vers le secteur de Hull. La 34 desservira le sud, du Plateau, vers Ottawa en passant par le Manoir-des-Trembles.

La chef à la planification du réseau de la STO, Marie-Pier Pelletier, a précisé quelles seront les modifications.

« Ça va être beaucoup plus court qu'aujourd'hui, parce qu'aujourd'hui la 39 part du centre-ville d'Ottawa fait tout le Manoir-des-Trembles, tout le Plateau ensuite s'en va dans le secteur Hull, [...] ça va être la 34 qui va desservir toute la partie du centre-ville », a-t-elle expliqué, en entrevue avec Radio-Canada.

Cette division vise à diminuer les coûts de la Société, comme l'explique la chef à la planification du réseau, Marie-Pier Pelletier.

Des trajets reliés au futur train léger

La STO créera aussi un nouveau trajet sur le tracé du Rapibus. La ligne 18 partira de la Station Labrosse, jusqu'à la station Tunney's pasture à Ottawa. Le transporteur public explique que cet ajout était nécessaire, pour créer un arrimage avec le futur train léger et depuis le déménagement de la Défense nationale.

Mécontentement

La division de la ligne 39 avec la ligne 34 fait des mécontents, puisque les usagers affirment que cela favorise davantage les déplacements vers le centre-ville d'Ottawa au détriment du de Gatineau et du nord de la ville en particulier.

La porte-parole de l'Association des résidents des Jardins-Taché, Gisèle Cyr, affirme que les résidents du quartier Val-Tétrault auront de la difficulté à se déplacer vers des services essentiels.

« Si on veut aller sur Saint-Joseph qui n'est pas très loin, en voiture, ça se ferait en 5-10 minutes, bah non, il faut prendre deux autobus et d'ailleurs ce n'est pas évident de faire la correspondance, c'est un peu dangereux des fois », a regretté Mme Cyr.

Selon elle, le CÉGEP de l'Outaouais sera également inaccessible.

L'association souhaite que la STO mette sur pied une ligne qui ferait une boucle dans le secteur de Hull.

Les détails des changements qui seront en vigueur le 28 août sont disponibles dès vendredi sur le site de la STO.

Avec les informations de Jérôme Bergeron

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine