Retour

Chantal Petitclerc au Temple de la renommée paralympique canadien

Plus grande médaillée de l'histoire paralympique canadienne, Chantal Petitclerc figure parmi les sept personnalités sportives qui seront intronisées au Temple de la renommée paralympique, à Ottawa, le 27 novembre.

Détentrice de 14 médailles d'or, 5 d'argent et 2 de bronze aux Jeux paralympiques, et une médaille d'or aux Jeux olympiques (Athènes 2004, 1500 m, démonstration), Petitclerc y sera admise en même temps que Marni-Abbott Peter (basketball en fauteuil roulant) et Lauren Woolstencroft (ski alpin).

En trois participations aux Jeux paralympiques (2002, 2006, 2010), Woolstencroft a décroché huit médailles d'or, une d'argent et une de bronze. À Vancouver en 2010, la Britanno-Colombienne est devenue la première athlète canadienne à gagner cinq médailles d'or dans les mêmes Jeux. Et cette ingénieure a été choisie la porte-drapeau du Canada pour la cérémonie de clôture. 

Quant à Abbott-Peter, elle a conduit l'équipe nationale féminine de basketball en fauteuil roulant à trois médailles d'or et à une de bronze dans ses quatre participations aux Jeux paralympiques (1992, 1996, 2000, 2004).

Le regretté Wilf Strom sera nommé dans la catégorie entraîneur, tandis que son épouse Audrey, le Dr Donald Royer et le regretté Gary MacPherson y seront également accueillis dans la catégorie des bâtisseurs.

Ouvert en 2000, le Temple de la renommée paralympique canadienne reconnaît et célèbre ceux qui ont fait une contribution importante à la croissance et au développement du mouvement paralympique au Canada.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine