Retour

Chauffeur d'UBER intimidé : la police d'Ottawa enquête

Le Service de police d'Ottawa a confirmé qu'une enquête est en cours au sujet de la vidéo qui circule sur le web montrant ce qui semble être un chauffeur d'UBER et son passager intimidés par un chauffeur de taxi d'Ottawa.

Dans la vidéo, l'événement semble se dérouler au Château Laurier.

Un porte-parole du Château a confirmé que l'hôtel a remis des images prises par des caméras de surveillance vers 1 h 30 samedi qui « pourraient être liées » à la vidéo. Cette dernière, qui semble avoir été prise à l'intérieur d'un véhicule, montre un homme criant au conducteur de la voiture.

De son côté, le sergent Fred St-Pierre de la police d'Ottawa a déclaré avoir lancé une enquête après qu'un tiers parti ait envoyé la vidéo à leur attention.

Bien que le nom d'un chauffeur de taxi d'Ottawa ait été partagé sur les médias sociaux dans le cadre de la confrontation, M.St-Pierre indique que la police n'a pas encore identifié de personne impliquée dans la vidéo.

« Tu es cuit »

Dans la vidéo mise en ligne samedi, on y voit un chauffeur de la compagnie UBER qui se fait intimider par un autre homme. Des propos menaçants sont lancés par le chauffeur de taxi.

UBER et Watson dénoncent

Le maire d'Ottawa, Jim Watson, dénonce la vidéo mise en ligne samedi et entend sévir auprès du chauffeur de taxi.

La Ville d'Ottawa devrait confirmer lundi si c'est possible de réprimander ainsi le chauffeur de taxi.

De son côté, le porte-parole d'UBER Canada, Jean-Christophe De le Rue, a une fois de plus refusé nos demandes d'entrevues. Cependant, par courriel, il explique « que les tactiques d'intimidation telles que celle-ci doivent céder la place à un dialogue constructif ».

Une autre vidéo de la sorte a été mise en ligne la semaine dernière, où deux clientes se sont fait intimider par un chauffeur de taxi.

Campagne contre UBER

Les chauffeurs de taxi mènent depuis les derniers mois une campagne pour dénoncer cette concurrence qu'ils jugent déloyale entre le service de taxi traditionnel et le service UBER.

La Ville d'Ottawa, de son côté, a entrepris une révision de sa politique sur le taxi et doit se pencher sur la venue de ce nouveau joueur dans une nouvelle politique.

Les conclusions de cette révision sont attendues au début de l'année prochaine.

Plus d'articles

Commentaires