6,7 milliards de dollars. Il s'agit du déficit prévu cette année selon dernier budget déposé par Kathleen Wynne, en mars dernier.

Six semaines avant le déclenchement de la campagne électorale, le gouvernement libéral a annoncé que la province allait replonger dans le rouge après une seule année dans le positif.

Les libéraux ne prévoient pas en sortir avant six ans. Lors du dépôt du budget, le gouvernement a promis, entre autres, de rembourser jusqu'à 80 % du coût des médicaments des particuliers, en plus d'offrir des services de garde gratuits pour les enfants d'âge préscolaire.

Aussitôt annoncé, les partis d'opposition n'ont pas manqué de critiquer le budget. Doug Ford avait alors accusé les libéraux de dépenser l’argent des contribuables sans compter, pour tenter de se faire réélire. Andrea Horwath avait soutenu que les annonces faites ne contiennent pas de changements « substantiels ».

Que prévoient les autres partis?

Dans le sud-ouest de la province mercredi, Doug Ford a aussi dit qu'il afficherait un déficit la première année, peut-être aussi la deuxième année d'un mandat. Mais il prévoit atteindre l'équilibre au cours de la troisième ou de la dernière année d'un mandat.

Les néo-démocrates, de leur côté, prévoient un déficit tout au long d'un premier mandat.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les régimes: 10 mythes tenaces