Retour

Cinq heures de musique et de discours sur la colline du Parlement à Ottawa

Les festivités de la fête du Canada à l'occasion du 150e anniversaire de la Confédération canadienne se sont terminées dimanche soir à Ottawa avec le spectacle de la Journée UNIS Canada, destiné principalement aux jeunes, sur la colline du Parlement.

L'attente pour entrer sur le site était beaucoup plus courte que lors du spectacle de la veille. Le Service de protection parlementaire (SPP) a indiqué sur Twitter que l'attente, vers 16 h 30, était d'environ 10 minutes aux deux points d'entrée et que la colline était remplie à 20 % de sa capacité.

Dans la file d'attente en fin d'après-midi, on pouvait retrouver plusieurs visiteurs ayant été découragés par la température et l'achalandage de la veille.

« On est restés chez nous [hier], avec la température », a déclaré une mère de famille venue d'Orléans, Tamara.

Son conjoint, François, s'est quant à lui dit satisfait du temps d'attente du dimanche. « C'est parfait aujourd'hui », s'est-il réjoui.

De grands noms sur scène

De grands noms doivent pourtant se réunir sur scène à l'occasion de ce spectacle du mouvement UNIS, ce mouvement rassemble plus de 35 millions de jeunes à travers le monde. Il a été fondé par un adolescent de 12 ans, dont le rêve était d’œuvrer à l’amélioration de la condition des jeunes aussi bien en milieu scolaire qu’ailleurs.

Des artistes, des sportifs, des humoristes et des conférenciers parlent de leurs actions de solidarité et de leur vision pour le Canada, alors que d'autres présentent des numéros musicaux. Parmi ceux-ci : Nelly Furtado, Alex Nevsky, Roméo Dallaire, Chris Hadfield, Alexandre Despatie, P.K. Subban et le premier ministre Justin Trudeau.

Le gouverneur général David Johnston a été l'un des premiers à livrer un discours sur scène.

« Quel héritage voulez-vous laisser pour le Canada? Vous n'êtes pas l'avenir, vous êtes le présent. Ce que vous dites est important, ce que vous faites est important, et je sais que vous allez faire de grandes choses pour le Canada », a-t-il dit.

Le lieutenant-général Roméo Dallaire a présenté un jeune réfugié congolais, ancien enfant soldat qui travaille à combattre cette pratique. Pour sa part, le chanteur du groupe The Tragically Hip Gord Downie a parlé du besoin de réconciliation avec les peuples autochtones.

Le spectacle s'est conclu avec une performance du groupe Hedley, vers 21 h.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine