C'est en empruntant de nouveaux corridors scolaires que les élèves de cinq écoles de Gatineau ont effectué leur rentrée cette semaine.

Les élus municipaux se sont entendus en novembre 2016 sur un projet pilote de 80 000 $ pour sécuriser les corridors scolaires de cinq écoles primaires de Gatineau, soit Jean-de-Brébeuf, Tournesol, Saint-Jean-de-Brébeuf, Escalade et Lord.

Résultat : les chemins conduisant les jeunes de leur maison jusqu'à l'école sont aménagés afin de les rendre plus visibles.

Dans un rayon de 1 à 1,6 kilomètre des écoles visées, on retrouve notamment du nouveau marquage au sol, des panneaux jaunes et des bollards flexibles. Au total, 200 panneaux ont été installés à Gatineau.

L'objectif est que les automobilistes adaptent leur conduite à la présence des enfants et que ces derniers marchent à des endroits sécuritaires.

« C'est pour que les gens soient un peu plus conscients quand ils conduisent. On veut notamment qu'ils regardent bien à gauche et à droite, qu'ils adaptent leur vitesse, et pas seulement à côté de l'école », a expliqué le coordonnateur des transports actifs à la Ville de Gatineau, François Pirart.

Selon M. Pirart, certains problèmes de sécurité ont rendu ces mesures nécessaires.

« Ce ne sont pas des problèmes criants, mais il y a le fait que la ville n'a pas été conçue nécessairement pour le piéton dans un environnement d'un kilomètre autour des écoles », a-t-il indiqué.

Souvent, ce sont les parents qui sont les plus dangereux avec leur comportement automobile, d'après M. Pirart. Certains, par exemple, ne ralentissent pas et font débarquer les enfants là où c'est interdit de s'immobiliser.

Le coordonnateur des transports actifs s'est tout de même voulu rassurant.

« La police est très présente à la rentrée scolaire et pendant l'année scolaire. Chaque école sait qui contacter à la police et dès qu'il y a un problème de sécurité, on vient l'analyser sur place », a-t-il assuré.

De son côté, le sergent Jean-Paul LeMay, du Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG), rappelle d'ailleurs que les automobilistes devraient être particulièrement vigilants en ce temps de la rentrée.

« Cette semaine, il y a des choses qui changent, il y a des choses qu'on doit changer dans notre conduite automobile », a-t-il dit, soulignant que les policiers auraient les automobilistes à l'oeil.

Avec les informations du journaliste Jérôme Bergeron

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine