Le nouveau parc Lansdowne se prépare à accueillir pour une première fois un festival de musique, celui du CityFolk.

L'événement qui se tenait parc Hog's Back déménage cette année, et UB40, un groupe reggae des années 1980 sera la première tête d'affiche de la quarantaine de prestations prévues dans le cadre du festival.

Le site où aura lieu l'événement prend forme tranquillement. Les prestations débuteront mercredi, pour se terminer dimanche.

Les organisateurs sont très heureux du déménagement puisque pour eux, c'est le site idéal. Ce dernier est « parfait », notamment parce qu'il est plus près du centre-ville et l'accès pour les festivaliers est plus facile.

Un autre atout majeur du Parc Lansdowne est qu'en cas de pluie, il y a aura des installations tout près pour accueillir les festivaliers.

Cependant, lorsqu'un tel événement est plus près du centre-ville, c'est également synonyme de se rapprocher des quartiers résidentiels. Le directeur artistique du festival, Mark Monahan, se veut toutefois rassurant.

« Plusieurs personnes vont venir profiter des spectacles, mais ils sont conscients que des gens vivent à proximité et ils respecteront le voisinage », explique le directeur artistique.

Un deuxième festival

La proximité du centre-ville a également d'autres avantages. Pour la première fois cette année se tiendra le « Marvest at City folk », un festival de musique gratuit en parallèle à l'événement principal.

Cet autre festival mettra en avant-plan le talent de la région de la capitale nationale. Au total, une soixantaine de groupes locaux seront à découvrir.

Les prestations de ces formations auront lieu dans des établissements, des commerces et des restaurants, tous des lieux où il n'y a habituellement pas de concerts. Ces derniers auront lieu près du parc Lansdowne, sur la rue Bank ainsi qu'au Pavillon Aberdeen.

D'après les informations de la journaliste Marilou Lamontagne

Plus d'articles

Commentaires