L'entraîneur-chef Claude Julien a été relevé de ses fonctions, mardi matin, par la direction des Bruins de Boston.

Son ancien adjoint Bruce Cassidy assumera le rôle principal derrière le banc sur une base intérimaire.

La décision du directeur général Don Sweeney survient avec 27 rencontres à disputer au calendrier. Avec Julien aux commandes, les Bruins montrent une fiche de 26-23-6 pour 58 points, au 3e rang de la Division atlantique à égalité avec les Maple Leafs de Toronto.

« Ça n'a pas été un matin facile. Annoncer ce genre de nouvelle n'est jamais simple. Mais Claude a réagi, comme toujours, en professionnel. Je le remercie pour tout ce qu'il a accompli pour notre organisation. Claude est un grand entraîneur et il sera encore un grand entraîneur avec une autre organisation », a d'abord indiqué Sweeney.

Le patron a aussi expliqué que sa décision avait été mûrement réfléchie.

« Je crois que le temps était venu d'apporter ce changement et de voir comment les joueurs vont réagir au son d'une autre voix. La tâche à accomplir est colossale. Nous voulons à la fois évaluer le personnel de joueurs pour l'avenir de l'équipe et lutter pour participer aux séries éliminatoires. Mais dans l'Est, la lutte est intense avec trois équipes de la Division métropolitaine déjà en bonne voie. Toutes les autres équipes sont encore dans la course. »

Vingt-septième entraîneur-chef à Boston, Julien en était à sa 10e saison à la barre de l'équipe qu'il a menée à la conquête de la Coupe Stanley en 2011, avant de participer de nouveau à la finale en 2013 et de mettre la main sur le trophée du Président l'année suivante.

En 2008-2009, Julien avait reçu le trophée Jack-Adams remis à l'entraîneur de l'année dans la LNH.

Avec ses 419 victoires en tant qu'entraîneur-chef, Julien arrive au 1er rang de l'histoire des Bruins. Son pourcentage de victoire de ,614 (419-246-94) est aussi une marque d'équipe.

De son côté, Cassidy en est à une deuxième expérience comme entraîneur-chef dans la LNH. Il avait tenu ce rôle avec les Capitals de Washington au début des années 2000.

Cet Ontarien de 51 ans a donc déjà dirigé bon nombre des joueurs de l'édition actuelle des Bruins, dont Noel Acciari, Tommy Cross, Brian Ferlin, Torey Krug, Colin Miller, Kevan Miller, Joe Morrow, David Pastrnak, Tyler Randell, Ryan Spooner, Malcolm Subban et Frank Vatrano.

« On va bientôt savoir ce que cette équipe a dans le ventre, a lancé Cassidy en réponse à une question d'un journaliste au sujet de ses attentes. Je pense que cette équipe n'est pas très loin de renouer avec la victoire sur une base quotidienne. Récemment, nous trouvions des manières de perdre au lieu de gagner. Il nous faut inverser cette tendance et faire les jeux qui font la différence dans le cours d'un match, que ce soit défendre sa zone plus efficacement, être plus dynamiques en attaque ou obtenir un arrêt du gardien pour nous relancer », a-t-il ajouté.

Avant de se joindre à l'organisation des Bruins, Claude Julien a dirigé le Canadien de Montréal. Les deux équipes s'affronteront dimanche à Boston. Cette rencontre aurait été la 1000e de Julien derrière le banc d'une équipe de la LNH.

Sur la scène internationale, on l'a récemment vu derrière le banc d'Équipe Canada à la Coupe du monde en septembre 2016. Son palmarès compte aussi une médaille d'or olympique aux Jeux de Sotchi en 2014 et des médailles d'or comme adjoint (2006) et de bronze (2000) comme entraîneur-chef au Championnat du monde junior.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce garçon se fait prendre par le reste de sa famille!





Rabais de la semaine