Retour

Claude Julien : un Franco-Ontarien à la tête du Canadien de Montréal

La nouvelle a eu l'effet d'une bombe à Ottawa : l'entraîneur-chef du Canadien de Montréal, Michel Therrien, a été congédié et son remplaçant n'est nul autre que Claude Julien, un « p'tit gars » qui a grandi dans le secteur d'Orléans.

L'ancien gouverneur des Olympiques de Gatineau, Charles Henry, connaît bien M. Julien, puisque ce dernier a été l'entraîneur de l'équipe de hockey gatinoise en 1996, alors que la formation s'appelait les Olympiques de Hull. Il a été agréablement surpris d'apprendre cette nouvelle.

« Il y avait sûrement une chance qu'il soit à Vegas, mais je suis plus content de le voir à Montréal qu'à Vegas », a-t-il laissé tomber lors d'une entrevue à l'émission Sur le vif.

Chose certaine, selon M. Henry, le Canadien de Montréal sera entre de bonnes mains.

« Claude comprend toutes les formes de caractères. C'est un gars qui peut être dur et qui peut être soft. Il est capable de se mettre dans la peau de tous les joueurs. Il n'essaie pas d'être militaire tout le temps. Il est très apprécié de ses joueurs », a-t-il souligné.

C'est possiblement le type de personne dont le Canadien a besoin.

Charles Henry, ancien gouverneur des Olympiques de Gatineau

Un retour aux sources

Claude Julien a une belle feuille de route. Il a débuté sa carrière avec les Olympiques de Hull en 1996 et a remporté la Coupe Memorial en 1997.

Il a déjà été entraîneur du Canadien de 2002 à 2006. Après avoir été congédié par l'équipe montréalaise, il est devenu entraîneur-chef des Devils du New Jersey pour la saison 2006-2007, puis des Bruins de Boston, en 2007.

Il s'est toutefois fait montrer la porte par les Bruins, la semaine dernière, après avoir remporté la Coupe Stanley en 2011 et totalisé 419 victoires en saison régulière à Boston.

C'est donc un retour aux sources au sein de la Sainte-Flanelle pour le Franco-Ontarien.

À Montréal, son plus gros défi sera de gagner la Coupe Stanley, mais ça, c'est le défi de tout le monde.

Charles Henry, ancien gouverneur des Olympiques de Gatineau

Martin Biron, qui est analyste sportif pour les réseaux TSN et RDS, et qui a gagné une coupe Memorial sous la direction de M. Julien, le décrit comme un entraîneur-tacticien.

Sa force, a-t-il dit, « c'est sa structure de jeu et sa capacité à prendre des décisions difficiles ».

« Dans la Ligue nationale, il a eu du succès parce que ses tactiques de jeux sont excellentes. [...] Il est bon à disséquer un match de hockey et à savoir quoi faire pour contrer l'adversaire », a souligné M. Biron.

Il a aussi affirmé que le Canadien de Montréal ne pouvait passer à côté de l'occasion d'embaucher un entraîneur bilingue, qui connaît bien l'organisation montréalaise.

Plus d'articles