Retour

CNA : une nouvelle saison à cheval entre hier et demain

Alors que le Centre national des arts (CNA) se prépare à souffler officiellement ses 50 bougies en juin 2019, les directeurs et producteurs artistiques du Théâtre français, de la Danse et de l'Orchestre ont concocté des programmations célébrant le passé pour mieux se projeter dans l'avenir.

Un texte de Valérie Lessard

De Robert Lepage à la chorégraphe Chrystal Pite, en passant par Pinchas Zukerman : théâtre, musique et danse se déclineront en clins d'oeil aux créateurs ayant marqué l'histoire du CNA depuis son ouverture en 1969, de même qu'à celles et ceux qui portent la suite des choses.

Et du marquis de Sade à Giselle, en passant par le War Requiem de Britten, la saison 2018-2019 promet des émotions en tous genres au public de la région.

D'hommes et de personnages de fiction

Après avoir fait résonner la parole de plus d'une femme au cours des dernières années, la directrice artistique du Théâtre français, Brigitte Haentjens a tendu l'oreille à celle de plusieurs hommes. Or, qu'ils soient hommes ayant marqué l'histoire ou personnages de fiction, ils seront tous revus, voire corrigés. À commencer par le sulfureux marquis de Sade, qu'un Robert Lepage nu pendant presque toute la durée de la pièce Quills, incarnera sur scène.

Les représentations de Quills seront réservées aux 16 ans et plus, « par prudence », ne serait-ce qu'à cause de la nudité. Quant au discours du marquis, qui s'en prend au conformisme, à la religion ou encore à l'ordre moral établi, il mérite encore d'être entendu en tenant compte du contexte dans lequel il s'inscrivait, de l'avis de Mme Haentjens.

« Le propos date quand même d'une autre époque [...] mais l'érotisme a toujours droit de cité, tant qu'il n'y a pas d'abus. [...] On ne peut pas lire ça avec la grille d'aujourd'hui », fait valoir la directrice artistique et metteure en scène.

Sade rencontrera également Barbe-Bleue et Peau d'âne dans L'Homme aux sept femmes, coproduit par le CNA et le Théâtre populaire d'Acadie.

Les destins de Hamlet, d'Œdipe et de Pinocchio seront eux aussi tour à tour revisités par le tandem François Blouin-Marc Beaupré (Hamlet_Director's Cut), Christian Lapointe (Le reste vous le connaissez par le cinéma) et Joël Pommerat (Pinocchio).

Outre Robert Lepage (1989 à 1993), un autre ancien directeur artistique reviendra à Ottawa : Denis Marleau, qui a occupé le poste de 2000 à 2007. Il signera pour sa part la mise en scène d'un texte de l'auteur Laurent Gaudé, Le Tigre bleu de l'Euphrate, qui se veut une relecture des ambitions de gloire et de conquête d'Alexandre le Grand.

Ce n'est qu'après avoir rassemblé les divers éléments de cette nouvelle saison que Brigitte Haentjens a réalisé qu'elle avait non seulement invité deux de ses prédécesseurs sans l'avoir prémédité, mais aussi convoqué autant de figures masculines légendaires.

« J'ai été saisie par le fait qu'il y avait énormément de personnages historiques qui étaient réactualisés, qui étaient modernisés par des écrivains [d'aujourd'hui] et ce n'était pas du tout délibéré », conclut-elle.

Faire de la musique un pont entre hier et demain

Pour le directeur artistique et maestro de l'Orchestre du CNA, Alexander Shelley, la prochaine saison servira de miroir reflétant tour à tour le chemin parcouru au cours des 50 dernières années, et celui qui se déploie vers de nouveaux horizons.

Un Festival Beethoven pour donner le ton dès septembre et La Passion selon saint Matthieu de Bach, mais aussi une série Pop qui fera place au cirque autant qu'au rock au féminin (de Janis Joplin à Tina Turner) et au Magicien d'Oz : la musique orchestrale s'éclatera sur tous les fronts.

D'un côté, « nous allons jeter un regard en arrière, en recevant [les deux anciens chefs de l'OCNA] Trevor Pinnock et Pinchas Zukerman, ainsi qu'Amanda Forsyth », souligne M. Shelley.

La violoncelliste solo rejoindra ses anciens collègues musiciens, en novembre, pour interpréter en première mondiale une commande du CNA, un concerto spécialement composé pour elle et l'OCNA par Marjan Mozetich.

Car de l'autre côté, Alexander Shelley entend bien regarder droit devant.

« Nous allons notamment lancer une nouvelle série de concerts, appelée Vanguard, afin d'explorer de nouveaux territoires par le biais de pièces contemporaines », mentionne le maestro.

Or, à ses yeux, la soirée du 9 novembre prochain incarne à elle seule sa volonté de faire le pont entre hier et demain. Ce soir-là, le War Requiem de Britten réunira sur la scène de la salle Southam l'OCNA et le National Youth Orchestra de l'Allemagne, cinq chorales de la région, la soprano russe Albina Shagimuratova et le ténor irlando-canadien Michael Colvin.

La danse dans tous ses états

Côté danse, la productrice Cathy Levy a misé sur des valeurs sûres, incluant le retour du réputé Akram Khan (qui présentera Xenos, une coproduction du CNA en première nord-américaine), et de la compagnie brésilienne Grupo Corpo, par exemple.

Elle fait aussi une place à des artistes canadiens dont elle suit de près, et depuis longtemps, le travail.

C'est le cas entre autres de Chrystal Pite, dont Mme Levy continuera donc de soutenir la création, cette fois, en lui donnant l'occasion d'aborder la corruption et la duperie dans Revisor. Pour les besoins de cette nouvelle pièce de danse-théâtre, Chrystal Pite renouera avec Jonathan Young, avec qui elle a déjà ciselé l'émouvant Betroffenheit (présenté une première fois en 2016 à Ottawa et qui le sera de nouveau en avril de cette année, dans le cadre de l'actuelle saison).

Le septuagénaire Paul-André Fortier viendra également danser son Solo 70.

Entre le ballet (Vespers, du Royal Winnipeg Ballet, ou encore Giselle, revisitée par Les Grands Ballets canadiens) et la danse contemporaine (Peggy Baker et le tandem Honji Wang et Sébastien Ramirez), Cathy Levy brise de nouveau la glace en incluant dans sa programmation le spectacle Threshold de la joyeuse bande du Patin Libre. Depuis Vertical Influences, la troupe redéfinit le patinage artistique et la notion de gravité.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards