Retour

Collusion : Gatineau resserre l'étau autour de firmes de génie-conseil

La Ville de Gatineau a envoyé mercredi une trentaine de mises en demeure à des firmes de génie-conseil pour récupérer les sommes versées en trop à la suite de collusion, en marge des révélations de la Commission Charbonneau.

L'an dernier, Québec a mis en place le Programme de remboursement volontaire, pour récupérer l'argent versé en trop aux entreprises à la suite de fraudes, de collusion ou de corruption dans le cadre de contrats publics.

Cette mesure législative permet de réclamer des sommes pour des contrats publics conclus depuis 1996.

Gatineau, qui avait fait appel à la firme KPMG dans ce dossier, indique que ces mises en demeure visent à inciter les firmes de génie-conseil à remettre volontairement l'argent aux contribuables.

Les firmes visées ont jusqu'au 30 juin pour se manifester, sans quoi elles s'exposent à des poursuites.

Quels sont les noms des entreprises auxquels la Ville de Gatineau entend récupérer de l'argent et quel est le total de cette somme? Impossible pour le moment d'obtenir la réponse du maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin.

L'an dernier, un rapport de la Ville de Gatineau confirmait que la collusion entre des firmes d'ingénierie a coûté cher aux citoyens, à la suite d'une analyse des contrats octroyés depuis dix ans.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine