Retour

« Comme percuter un mur » : attention aux bancs de neige durcie

Un carrossier automobile d'Ottawa rapporte une augmentation de 25 % du nombre de réparations en raison des accidents dus à l'accumulation de neige solidifiée.

« Depuis les tempêtes de verglas, les gens entrent en collision avec les bancs de neige qui sont durs comme de la roche », explique le propriétaire de Aleks Auto Body Works, Alek Koundakjian.

La majorité des dommages surviennent sur les pare-chocs avant des véhicules, lorsque les gens essaient de se déprendre d’un banc de neige, selon lui.

« Vous roulez à travers des blocs de glace, alors parfois, c’est une bonne idée d'avoir une pelle pour couper la glace. Juste pour vous faire un chemin pour les roues », explique le carrossier.

Petit dommage, gros prix

Le propriétaire du Garage Romeo, Romeo Donatucci, estime lui aussi recevoir un plus grand nombre de clients cet hiver.

Beaucoup que c'est seulement de la neige! Non, ce n'est pas seulement ça.

Romeo Donatucci

Le mécanicien qui exerce son métier depuis 46 ans estime que les véhicules ne sont tout simplement pas construits comme ils étaient, avec des pare-chocs en acier ou en chrome.

Il dit que le plastique n’est pas efficace dans les températures froides et les gens peuvent causer des milliers de dollars en dommages en essayant seulement de traverser un banc de neige.

Avec les informations de Claudine Richard

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine