Près de 2500 dignitaires, diplomates, vétérans et soldats se sont réunis dimanche matin au Monument commémoratif de guerre du Canada, à Ottawa, pour souligner le centenaire de la bataille de la crête de Vimy.

Cette bataille a éclaté le 9 avril 1917. Il s'agit de l'un des moments les plus importants de l'histoire militaire canadienne.

Plusieurs citoyens, dont Kim Sauvé, se sont rassemblés à la mémoire des milliers de soldats qui ont perdu la vie au cours des 100 dernières années.

« Je pleure, je suis ici en raison du sacrifice que font les soldats. Ça signifie beaucoup pour moi », a-t-elle expliqué, les larmes aux yeux.

David Charron, quant à lui, a assisté à la cérémonie avec ses enfants, afin de partager son savoir avec eux.

Les commémorations avaient débuté samedi soir, vers 19 h 30. Des soldats des Forces armées canadiennes avaient allumé 3598 bougies sur le socle du monument, en hommage aux Canadiens qui ont perdu la vie lors de la bataille. Des images d'archives avaient été projetées sur le monument.

Toute la nuit, des sentinelles ont assuré la relève de la garde, en souvenir des milliers de Canadiens qui ont attendu dans le froid la veille du déclenchement de l'opération militaire, en 1917.

Le Musée canadien de la guerre offre des activités et expositions spéciales portant sur cette grande victoire canadienne.

Dans le secteur d'Aylmer, à Gatineau, une cérémonie a débuté à 11 h dimanche au Parc commémoratif.

D'un océan à l'autre, une soixantaine d'activités sont prévues pour rendre hommage aux milliers de Canadiens qui ont participé à cette bataille de la Première Guerre mondiale. De Charlottetown à Vancouver, en passant par Winnipeg et Regina, des défilés, des cérémonies de lever du drapeau et des commémorations sont aussi prévus dimanche, de même que dans plusieurs autres grandes villes du pays.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine