Stéphane Parent a comparu mardi en cour à Calgary par téléconférence. L'homme de 49 ans a été arrêté au Québec en février dernier relativement au meurtre d'Adrienne McColl en 2002.

« Seize ans, c'est extrêmement long pour attendre d’avoir justice », déplore Shandi Bard, une amie de la victime. « J’ai l’intention de me rendre à tous les jours du procès et je sais que ce qui s’annonce ne sera pas facile », dit-elle.

Stéphane Parent fait face à une accusation de meurtre au deuxième degré. Adrienne McColl qui a été vue pour la dernière fois le jour de la St-Valentin avait à l’époque 21 ans. Selon les proches de la victime, l’accusé et elle entretenaient une relation amoureuse plutôt instable.

Le corps d’Adrienne McColl avait été retrouvé dans une ferme d’élevage près de Nanton, au sud de Calgary.

Stéphane Parent sera de retour en cour le 24 avril prochain. L’entourage d’Adrienne compte à nouveau être présent. « Le moins que je puisse faire, c’est d'honorer la mémoire d’Adrienne », dit Shandi Bard. « Elle était une amie merveilleuse et elle restera dans la mémoire de tous ceux qui la connaissaient ».

Plus d'articles

Vidéo du jour


Trop mignons ces animaux qui font dodo





Rabais de la semaine