Retour

Connaissez-vous bien ces premiers ministres qui ont gouverné le Canada?

De John A. Macdonald à Stephen Harper, en passant par John Turner, certains politiciens ont occupé le poste de premier ministre pendant de longues périodes et d'autres, pendant de très courtes.

Un texte de Angie Bonenfant

La palme de la longévité revient à William Lyon Mackenzie King, qui a été premier ministre du Canada pendant 21 ans et 154 jours. À l'opposé, Charles Tupper a été chef de gouvernement pendant seulement 69 jours.

Que doit-on retenir de ces très courts et très longs mandats? Comment les expliquer?

« Normalement, lorsqu'un premier ministre arrive au pouvoir et que son règne est très court, c'est que soit il décède ou que c'est un gouvernement minoritaire. Souvent c'est un gouvernement qui a été élu à la faveur d'un scandale ou élu en raison d'une situation économique qui se détériore », a expliqué Damien-Claude Bélanger, professeur d'histoire du Canada à l'Université d'Ottawa. 

« Les premiers ministres qui ont tendance à durer, normalement, gouvernent pendant des périodes plus stables économiquement », a-t-il poursuivi. « Ils ont tendance à être plus pragmatiques, comme les premiers ministres King ou Macdonald. Ils sont capables de bien gérer la différence et de tisser des alliances. »

De nombreux facteurs ont influencé la durée des mandats des premiers ministres canadiens. Ceci explique peut-être en partie la raison pour laquelle le nom de certains d'entre eux nous semble obscur. Qui sont ces hommes et femmes qui nous ont gouvernés? Voici un petit tour d'horizon.


( Source : Site internet du bureau du premier ministre du Canada et Wikipédia )

1er mars 1896 - 8 juillet 1896 (Sir CHARLES TUPPER, 69 jours)

Charles Tupper a été premier ministre du Canada pendant seulement 69 jours en 1896, le plus court mandat de toute l'histoire canadienne. Il a été également le plus âgé, à 74 ans, à assumer le poste. Il a mené les conservateurs aux élections de 1896, toutefois, la question des droits d'éducation des francophones manitobains ont détourné les électeurs, surtout au Québec, vers les libéraux de Wilfrid Laurier.

30 juin 1984 - 17 septembre 1984 (JOHN TURNER, 79 jours)

John Turner (gauche) Photo : Ron Poling/PC

En 1984, John Turner a été élu chef du Parti libéral, devant Jean Chrétien. Il a été premier ministre du Canada pendant un peu plus de 2 mois et demi. Son mandat a été parmi les plus courts de l'histoire politique du Canada. Son gouvernement n'a promulgué aucune législation durant son mandat.

25 juin 1993 - 4 novembre 1993 (KIM CAMPBELL, 132 jours)

Après la démission de Mulroney en 1993, Kim Campbell se lance dans la course à la direction progressiste-conservatrice. Elle devient la première femme à être premier ministre du Canada. Aux élections fédérales, elle a le vent dans les voiles, mais elle sa popularité se détériore rapidement. Elle perd son siège de Vancouver-Centre et démissionne de son poste de premier ministre.

4 juin 1979 - 3 mars 1980 (JOE CLARK, 273 jours)

Le 4 juin 1979, à la suite de l'élection de 1979, il bat le gouvernement libéral de Trudeau et devient à l'âge de 39 ans le plus jeune premier ministre de l'histoire canadienne. Joe Clark forme un gouvernement minoritaire. Il est le premier conservateur à prendre la direction du gouvernement canadien depuis la défaite de John Diefenbaker à l'élection de 1963. M. Clark a également nommé le premier ministre noir de l'histoire canadienne dans son cabinet.

12 décembre 1894 - 27 avril 1896 (Sir MACKENZIE BOWELL, 1 an 128 jours)

Pendant son mandat, l'un des grands enjeux a été les droits des minorités à l'éducation. Lorsqu'il décida de créer une nouvelle commission scolaire catholique pour le Manitoba, en 1896, plusieurs ministres ont quitté le cabinet en guise de protestation. Il est le seul premier ministre de l'histoire du Canada à avoir été contraint par son cabinet de démissionner. Charles Tupper est rappelé pour le remplacer.

16 juin 1891 - 24 novembre 1892 (Sir JOHN ABBOTT, 1 an, 161 jours)

Lors du décès du premier ministre Macdonald, le sénateur Abbott accepta à contrecœur les demandes du Parti conservateur pour qu'il prenne la direction du gouvernement. L'une des plus grandes réalisations de M. Abbott à titre de premier ministre a été la signature d'un traité de réciprocité avec les États-Unis. Il a été le « premier » premier ministre à diriger le pays à partir du Sénat.

5 décembre 1892 - 12 décembre 1894 (JOHN THOMPSON, 2 ans, 7 jours)

John Thompson fut premier ministre du Canada pendant seulement deux ans. Il a été un personnage clé dans l'élaboration du Code criminel du Canada en 1892. Il fut également premier ministre de la Nouvelle-Écosse en 1882.

12 décembre 2003 - 6 février 2006 (PAUL MARTIN, 2 ans, 56 jours)

En novembre 2003, Paul Martin devient chef du Parti libéral. Il fut assermenté premier ministre du Canada le 12 décembre 2003. Il a dirigé un gouvernement minoritaire à partir de l'été 2004 jusqu'à la fin de son mandat.

7 novembre 1873 - 8 octobre 1878 (ALEXANDER MACKENZIE, 4 ans, 336 jours)

En janvier 1874, le gouverneur général déclenche des élections. Les libéraux furent élus, et Mackenzie fut premier ministre jusqu'aux élections de 1878. En tant que premier ministre, Alexander Mackenzie travailla à la réforme et la simplification de la machine gouvernementale. Pendant son mandat, il a fondé le Collège militaire royal en 1874, établi la Cour suprême du Canada en 1875 et créé le Bureau du procureur général en 1878.

21 juin 1957 - 22 avril 1963 (JOHN DIEFENBAKER, 5 ans, 305 jours)

Au cours de son mandat, il a parrainé la Déclaration canadienne des droits en 1958 et donné le droit de vote à tous les Autochtones en 1960. M. Diefenbaker a été le premier premier ministre à nommer une femme à un poste de ministre et un Autochtone à un poste de sénateur.

17 septembre 1984 - 25 juin 1993 (BRIAN MULRONEY, 8 ans, 281 jours)

Au cours de son mandat, l'Accord de libre-échange entre le Canada et les États-Unis a été signé en 1988 et l'Accord de libre-échange nord-américain, en 1992. Même s'il réussit à conserver sa majorité parlementaire en 1988, le ressentiment très répandu du public causé par la TPS, la scission de sa coalition politique, la récession économique et son échec à résoudre la situation constitutionnelle du Québec furent autant de facteurs qui expliquent le déclin marqué de sa popularité. Il annonce sa démission en février 1993.

4 novembre 1993 - 12 décembre 2003 (JEAN CHRÉTIEN, 10 ans, 38 jours)

Jean Chrétien doit faire face au cours de son troisième mandat au mécontentement des gouvernements provinciaux : le gouvernement fédéral est parvenu à réaliser des excédents financiers, mais les provinces se disent victimes d'un déséquilibre fiscal et réclament plus de financement. C'est aussi un mandat marqué par une rivalité avec son ministre des Finances, Paul Martin. Jean Chrétien annonce de manière anticipée son retrait de la vie politique en août 2002.

11 juillet 1896 - 6 octobre 1911 (Sir WILFRID LAURIER, 15 ans, 86 jours)

Durant son mandat, Wilfrid Laurier préside à l'entrée de l'Alberta et de la Saskatchewan au sein de la Confédération. Bien qu'il ait été le premier Canadien français à accéder au poste de premier ministre Canada, plusieurs Québécois jugent ses orientations politiques trop teintées d'impérialisme. Une certaine partie de ses appuis au Québec vont donc passer chez les conservateurs.

20 avril 1968 - 4 juin 1979 - 3 mars 1980 - 29 juin 1984 (PIERRE E. TRUDEAU, 15 ans, 164 jours)

Photo : Ron Poling/PC

Parmi ses réalisations figurent la création de la Loi sur les langues officielles en 1969, la promulgation de la Loi sur les mesures de guerre pendant la crise d'octobre de 1970, la création de la Charte canadienne des droits et libertés en 1982 et l'indépendance légale de la Grande-Bretagne par la signature de la Loi constitutionnelle de 1982. Il a été le premier premier ministre de l'histoire canadienne à nommer des femmes aux postes de président du Sénat, de président de la Chambre des communes et de gouverneur général.

1er juillet 1867 - 5 novembre 1873 et 17 octobre 1878 - 6 juin 1891 (JOHN A. MACDONALD, 18 ans, 359 jours)

Au titre de ses grandes réalisations, il a été un des Pères de la Confédération, à laquelle se sont jointes les provinces du Manitoba, de la Colombie-Britannique et de l'Île-du-Prince-Édouard. Il a été un personnage important dans la construction du chemin de fer du Canadien Pacifique de 1871 à 1885 et dans la création de la Police montée du Nord-Ouest en 1873. On lui doit en outre le premier parc national créé à Banff en 1885.

29 décembre 1921 - 28 juin 1926 25 septembre 1926 - 7 août 1930 23 octobre 1935 - 15 novembre 1948 (WILLIAM LYON MACKENZIE KING, 21 ans 154 jours)

Parmi ses réalisations à titre de premier ministre, citons la création du régime de pension de vieillesse en 1926, de l'assurance-chômage en 1940 et des allocations familiales en 1944, et sa direction du Canada pendant la Deuxième Guerre mondiale de 1939 à 1945. Il a également nommé la première femme à un poste de sénatrice en 1930.

6 février 2006 - (STEPHEN HARPER, 9 ans, 8 mois)

En 2006, Stephen Harper remporte l'élection face au premier ministre sortant Paul Martin et devient chef d'un gouvernement minoritaire. La dissolution de la Chambre a lieu en 2008 et des élections ont lieu le 14 octobre 2008. C'est de nouveau un gouvernement minoritaire pour Stephen Harper. En 2011, au terme du scrutin, le Parti conservateur remporte, pour la première fois depuis son accession au pouvoir, la majorité absolue à la Chambre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine