Retour

Consommation de viande : une productrice de l'Est ontarien réagit

Marie Goubau, la propriétaire de la ferme La Gantoise, située à Lefaivre, dans l'Est ontarien, se dit à moitié surprise par l'annonce de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui classe la viande transformée, telle que les charcuteries, dans la catégorie des produits cancérigènes.

La ferme se spécialise dans l'élevage du blanc bleu belge, une race de bovins de boucherie qui provient de la Belgique, le pays dont est originaire Mme Goubau.

Elle note que le bœuf non transformé « n'a pas une si mauvaise cote » et que le produit attaqué par l'OMS est le bœuf qui a subi une préparation.

« J'étais surprise, mais en même temps, je crois qu'il est temps qu'on dise que toutes les viandes préparées sont dangereuses à certains moments. Donc, il faut avertir la population et de ce côté-là, je trouve ça bien », explique-t-elle.

Pour le moment elle ne se montre pas inquiète, mais elle affirme que cela pourrait changer si les recommandations de l'OMS sont reprises par le Guide alimentaire canadien.

Des habitudes qui changent

Mme Goubau indique que cela fait 10 ans qu'elle vend à sa ferme des produits du bœuf et elle a constaté que les portions de viande achetées par ses clients ont diminué.

Cette observation est corroborée par les données de Statistique Canada. De1980 à 2013, la consommation de viande bovine a diminué de 30 % et celle du porc, de 35 %. Le poulet a connu pour sa part une hausse de 78 %.

Plusieurs explications sont avancées par l'industrie, notamment le vieillissement de la population, l'immigration et l'augmentation des prix. En effet, de 1984 à 2013, le prix du bœuf a augmenté de 157 %.

« Les gens mangent moins de viande, peut-être pas toujours par plaisir ou par goût, mais c'est aussi par souci économique », croit Marie Goubau. Elle estime nécessaire de rassurer la population quant à la qualité nutritive du bœuf et de la viande rouge.

Avec des informations de Geneviève Garon

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine