Retour

Coup de feu au croissant Jasmine : des accusations sont portées

La police d'Ottawa a porté des accusations, mercredi, contre deux hommes arrêtés mardi, à la suite d'un coup de feu tiré dans un immeuble d'appartements du croissant Jasmine, dans le quartier Gloucester.

Un Ottavien de 20 ans est accusé d'avoir déchargé une arme à feu restreinte ou prohibée.

Un autre homme d'Ottawa, âgé de 27 ans, écope quant à lui de neuf chefs d'accusation, dont plusieurs liées à la possession de drogue dans le but d'en faire le trafic. Il est aussi accusé d'avoir déchargé une arme à feu avec insouciance et de possession d'un produit de la criminalité de moins de 5000 $.

La police a appréhendé les deux hommes après avoir constaté qu'un projectile avait traversé le plafond d'un logement du troisième étage d'un immeuble. Personne n'a été blessé.

Les suspects ont été arrêtés dans leur appartement. L'Unité des bandes et armes à feu de la police d'Ottawa y a saisi des quantités importantes de différentes drogues, ainsi que 1100 $ en argent comptant.

Les accusés comparaissent en cour mercredi.

L'enquête est toujours en cours. D'autres personnes pourraient être impliquées dans cette affaire.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine