Retour

Coup de pouce pour des entrepreneurs vivant avec un handicap dans l'Est ontarien

Dans l'Est ontarien, une société à la tête d'une dizaine d'entreprises sociales veut permettre à des personnes vivant avec un handicap de se lancer en affaires. Pour ce faire, le Groupe Convex vient de lancer un nouveau projet pilote d'une durée d'un an.

Le Groupe Convex travaille sur ce projet depuis plus d'un an en collaboration avec la Société de développement communautaire de Prescott et Russell. Avec ce coup de pouce, il souhaite permettre à une dizaine d’entreprises sociales de prendre de l’expansion et à une vingtaine de personnes vivant avec un handicap de démarrer leur propre entreprise.

« Il y a deux clientèles. Ce sont les personnes qui s’auto-identifient comme ayant un handicap ou une entreprise sociale qui a le mandat d’embaucher des personnes qui sont exclues du marché du travail », a expliqué la directrice générale du Groupe Convex, Caroline Arcand.

Selon le directeur général de l'Académie entrepreneuriale de Prescott et Russel, André Martel, de nombreux entrepreneurs n'ont pas accès à un tel capital de départ.

« Ils ne peuvent pas se partir en affaires, parce qu’ils n’ont pas le premier 15 000 $. On dit que ce n’est pas beaucoup, 15 000 $, mais si 15 000 $ représente 15 % de la mise de départ d’un projet de 100 000 $, alors là déjà, des banques sont intéressées », a-t-il souligné.

Le ministère du Développement économique et de la Croissance de l’Ontario alloue une subvention de 369 000 $ au projet pilote.

Avec les informations du journaliste Denis Babin

Plus d'articles

Commentaires