Retour

Coupe Grey : la même philosophie sur le terrain que dans le lit

C'est une tradition. La dernière question posée aux entraîneurs, lors de la conférence de presse qui lance la semaine d'activités entourant le match de la Coupe Grey, parle de sexe. Les réponses des entraîneurs à cette question démontrent bien la philosophie des deux équipes.

Quelle est votre philosophie par rapport au sexe durant la semaine qui précède le match de la Coupe Grey?

Cette question, Jim Hunt, du Toronto Sun, l’a posée à tous les entraîneurs qui ont participé au match de la Coupe Grey entre 1949 et 1999.

Hunt est mort en 2006, mais la question, elle, a survécu. Elle est réservée à Terry Jones de Post Média à Edmonton.

Chaque fois, les entraîneurs tentent d’être drôles ou originaux.

C’était la deuxième fois que Rick Campbell du Rouge et Noir devait répondre. Il a débuté en disant qu’il ne voulait pas offusquer sa mère, qui n’en revenait pas, l’an passé, de voir son fils parler de sexe à la télévision.

Si ça ne fonctionne pas, essayez encore!

Rick Campbell, entraîneur-chef, Rouge et Noir

C’est ce que vont essayer de faire les joueurs du Rouge et Noir sur le terrain dimanche. L’équipe qui n’existe que depuis trois saisons participe déjà à un deuxième match de la Coupe Grey.

L’an passé, les hommes de Rick Campbell s’étaient inclinés 26-20 face aux Eskimos. Cette année, ils ont la chance de pouvoir essayer de nouveau.

Quand tout va bien

Dave Dickenson a mené les Stampeders au match ultime à sa première saison comme entraîneur-chef. Il connaissait la question, même s’il devait y répondre pour la première fois.

D’abord tenté de répondre : ça ne regarde personne, réponse qu’il a fournie quand on l’a questionné sur ses goûts musicaux, il a plutôt opté pour une réponse honnête.

Soyez constants. Si cela a fonctionné toute l’année, ne changez rien!

Dave Dickenson, entraîneur-chef, Stampeders

Les Stampeders ont connu une saison de rêve.

Après une défaite lors du premier match de la saison, ils ont connu une séquence de 16 matchs sans perdre. Ils ont terminé la saison avec une fiche de 15 victoires, deux défaites et un match nul.

De bons amis

Rick Campbell et Dave Dickenson se connaissent bien. Ils ont fait partie du personnel d’entraîneurs des Stampeders durant trois saisons.

Dickenson, qui a connu une longue et fructueuse carrière comme quart-arrière, dit qu’il a beaucoup appris en côtoyant Campbell, un spécialiste de la défense.

Les deux entraîneurs démontrent beaucoup de respect envers l’ex-entraîneur des Stampeders, John Hufnagel.

Il m’a demandé si je voulais le remplacer et il a ensuite pris une saison complète pour tout me montrer.

Campbell, de son côté, dit que quand le Rouge et Noir lui a offert de devenir le premier entraîneur-chef de la formation, c’est vers Hufnagel qu’il s’est tourné.

Je lui ai demandé : est-ce que je devrais accepter l’offre? Est-ce que je veux vraiment devenir entraîneur-chef?

Rick Campbell, entraîneur-chef, Rouge et Noir

Celui qui se concentre maintenant uniquement sur son poste de directeur général lui avait alors répondu de foncer.

Plus d'articles