Retour

Coupe Grey : le Rouge et Noir quitte Ottawa dans le rôle de négligé

Les joueurs du Rouge et Noir ont quitté la capitale, mardi après-midi, pour se rendre à Toronto, où ils doivent participer, dimanche, à leur deuxième finale de la Coupe Grey en autant d'années. Ottawa a obtenu son laissez-passer pour le match ultime en disposant des Eskimos d'Edmonton 35-23, en finale de l'Est.

Le Rouge et Noir a atteint la finale malgré une saison régulière en dent de scie, pendant laquelle il n'a récolté que 8 victoires en 18 rencontres. L'équipe va donc amorcer sa préparation, mercredi, dans le rôle de négligé, en vue de la grande finale de ce week-end contre les Stampeders de Calgary.

« Nous méritons d'être les négligés et ils méritent d'être les favoris, mais on sait que lorsqu'on joue notre meilleur football, on peut battre n'importe qui », a déclaré l'entraîneur-chef du club, Rick Campbell, avant de prendre l'avion en direction de la Ville-Reine.

Au cours de la saison, le Rouge et Noir a fait match nul 26-26 à domicile et a perdu 48-22 à Calgary contre les Stampeders.

« Nous allons nous concentrer sur ce qu'on peut contrôler. On sait que si on limite les revirements et les pénalités, on peut battre n'importe qui », a ajouté Campbell, qui est encore une fois en nomination pour le titre d'entraîneur de l'année.

Les Stampeders n'ont perdu que 2 fois en 18 matchs en saison régulière, avant de battre les Lions de la Colombie-Britannique 42-15 en finale de l'Ouest.

En territoire connu

Le Rouge et Noir aura l'avantage d'arriver en territoire connu cette année, en jouant une deuxième finale de la Coupe Grey de suite.

« C'est différent de l'année dernière alors que nous étions simplement contents d'être en finale. Nous avons un objectif plus grand en tête cette année », soutient le receveur de passes Brad Sinopoli.

Nous sommes fébriles à l'idée de jouer la finale.

Brad Sinopoli, joueur du Rouge et Noir

Les joueurs sont conscients de l'immensité de la tâche qui les attend face aux Stampeders, mais se disent motivés par le défi.

« Nous avons accompli de grandes choses depuis trois ans et nous voulons continuer. Les Stampeders ont une excellente équipe, mais si vous voulez être les meilleurs, vous devez battre les meilleurs », a lancé le quart-arrière Henry Burris, qui a gagné la Coupe Grey avec Calgary en 2008.

Selon le porteur de ballon Kienan Lafrance, une des vedettes de la Finale de l'Est, l'esprit de corps est plus grand que jamais chez le Rouge et Noir.

« Nous sommes une vraie famille dans ce vestiaire », a-t-il dit. « La complicité est grande et je sais que c'est important pour avoir du succès ».

Le Rouge et Noir tiendra son premier entraînement mercredi matin dans un petit stade de Toronto. L'équipe n'aura qu'une seule séance au stade BMO Field, samedi, la veille du 104e match de la Coupe Grey.

Plus d'articles