Retour

Cours d'éducation financière : le syndicat des enseignants accuse Québec d'improviser

Sans s'opposer à l'implantation d'un nouveau cours d'éducation financière en cinquième secondaire, le Syndicat de l'enseignement de l'Outaouais (SEO) estime que Québec brûle des étapes dans ce dossier.

Le ministre de l'Éducation, Sébastien Proulx, a annoncé vendredi que les élèves de cinquième secondaire recevront tous un nouveau cours d'éducation financière, et ce, dès la rentrée scolaire 2017.

Les établissements secondaires devront offrir deux périodes d'éducation financière par cycle, en retirant ce temps d'enseignement du cours Monde contemporain.

La présidente du SEO, Suzanne Tremblay, estime que cette nouvelle matière aurait pu s'inscrire dans le cadre du cours Monde contemporain, qui aborde déjà certains volets financiers.

« On veut placer le jeune au centre de cette nouvelle vie économique, mais pas juste dans des produits financiers. C'est là un peu notre crainte », souligne-t-elle.

C'est un peu de l'improvisation. En septembre prochain, tout doit fonctionner.

Suzanne Tremblay, présidente du Syndicat de l'enseignement de l'Outaouais (SEO)

Mme Tremblay ajoute que Québec aurait intérêt à mettre de l'avant un projet pilote et à former les enseignants avant d'implanter un nouveau cours.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine