Retour

Criminalité à Ottawa : outiller les communautés pour évacuer les traumatismes 

Une conférence intitulée « Traumatismes et voisinages » se tient à Ottawa de 8 h à midi, vendredi, au Confederation Education Centre, qui est situé au 1645, avenue Woodroffe. Cet événement est organisé par Prévention du crime Ottawa.

Les participants pourront en apprendre plus sur la nature des traumatismes que les nombreuses fusillades survenues ces derniers mois à Ottawa peuvent avoir infligés aux communautés.

Ils assisteront aussi à des présentations portant sur la façon d'introduire des réseaux de soutien post-traumatique dans les quartiers et le type de soins à prodiguer.

« Nous avons constaté que quand il y a des événements violents, tels que des fusillades, des meurtres, ce ne sont pas juste les victimes directes qui seront affectées. C'est tout le voisinage, le quartier », soutient la directrice générale de Prévention du crime Ottawa, Nancy Worsfold.

Cette triste réalité a été documentée lors d'une étude réalisée auprès de quatre communautés de logement communautaire d'Ottawa, qui sont situées au cœur de quartiers réputés difficiles dans la capitale nationale.

Afin d'aider les différents intervenants, un cadre de mise en œuvre d'une stratégie d'action a été développé.

Elle consiste à s'assurer d'avoir les bons mécanismes pour orienter les citoyens ébranlés vers les services appropriés, et ce,  tout de suite après un événement violent.

Avec des informations de Marie-Lou St-Onge

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine