Retour

Crue des eaux : routes fermées et distribution de sacs de sable à Clarence-Rockland

À quelques jours de l'arrivée officielle du printemps, le temps doux cause certains problèmes d'inondations à Clarence-Rockland, dans l'Est ontarien, où cinq routes sont fermées partiellement à la circulation dans des secteurs ruraux.

La municipalité a avisé la population, mardi, des fermetures suivantes :

  • Chemin Lalonde (entre les chemins Labelle et Rollin);
  • Chemin Johnston (entre les chemins Russell et Ettyville);
  • Chemin Boileau (entre les chemins Russell et Ettyville);
  • Chemin du Lac (entre les chemins Lalonde et Maisonneuve);
  • Chemin Ettyville (entre les chemins Johnston et Boileau).

Comme la pluie et le temps doux favorisent une augmentation rapide du niveau des rivières et des cours d'eau, les Municipalités surveillent avec attention les sites qui sont connus comme étant à risque d'inondation.

« Saint-Pascal, Bourget, ce sont des choses qui sont régulières. C'est une inondation qui va jusque dans le bout de Vanleek Hill. On m'a dit ce matin que le chemin entre Cotton et Saint-Isidore est fermé à cause de l'eau. Ces cas-là sont ordinaires », précise le maire de Clarence-Rockland, Guy Desjardins.

Regardez à quoi ressemblent les chemins inondés :

Les riverains invités à protéger leur propriété

Des sacs et du sable sont à la disposition des résidents, qui souhaitent protéger leur propriété.

Les citoyens peuvent venir chercher le matériel à partir de midi, mardi, à l'hôtel de ville de Rockland, rue Laurier.

« On est près s'il y a des gens qui ont besoin de sacs de sable pour aider avec les inondations si elles deviennent trop hautes. Ils n'ont qu'à faire un appel », indique M. Desjardins.

Bien qu'elle n'ait pas recours à cette mesure chaque année, la Municipalité distribue régulièrement des sacs et du sable à ses citoyens au printemps, selon le niveau des cours d'eau.

Guy Desjardins a bon espoir qu'avec les températures plus basses annoncées d'ici la fin de la semaine, les problèmes se résorberont d'eux-mêmes.

Il ajoute qu'il n'y a pas de résidences menacées pour le moment, mais un plan d'évacuation a été mis sur pied et peut être appliqué le cas échéant.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine