Retour

D'autres accusations contre un présumé faux chauffeur Uber

Le Service de police d'Ottawa (SPO) a porté de nouvelles accusations contre un homme qui se serait fait passer pour un chauffeur de la compagnie Uber pendant plusieurs semaines.

Sami Hassan Khreis a été arrêté vendredi et inculpé de 11 chefs, dont agression sexuelle, fraude, vol de carte de crédit et possession de biens criminellement obtenus.

Or, son dossier s'alourdit. L'homme de 37 ans fait désormais face à des accusations de conduite dangereuse et d'avoir fui la police.

Les autorités affirment que l'enquête avait commencé en décembre. La police d'Ottawa avait alors commencé à recevoir des plaintes de victimes alléguées du faux chauffeur Uber.

Le suspect se serait posté à la sortie de bars ou de restaurants et aurait affirmé à ses présumées victimes, souvent des femmes en état d'ébriété, qu'il était leur chauffeur Uber, pour ensuite obtenir leur carte de crédit ou de débit. Selon les enquêteurs, Sami Hassan Khreis copiait la carte de paiement de ses victimes.

Plus d'articles