Retour

Daniel Sempels écope de 6 ans de prison pour homicide involontaire

Le Gatinois Daniel Sempels, coupable de l'homicide involontaire de son ami d'enfance, est condamné mercredi à une peine de six ans de prison.

En raison du temps passé en détention préventive, Sempels devra rester cinq ans et neuf jours en prison. Il sera admissible à une demande de libération conditionnelle dans environ deux ans et demi.

Plus tôt cet automne, il avait plaidé coupable de l'homicide involontaire de Nicolas Quintal, un drame survenu en avril 2012.

Le corps nu du jeune homme de 18 ans avait été retrouvé le 29 avril 2012 dans un boisé à proximité d'un véhicule abandonné en bordure du chemin Farrell, près de Quyon, en Outaouais.

Selon l'enquête, une histoire de triangle amoureux était à l'origine du drame.

Avec les informations du journaliste Michel-Denis Potvin

Plus d'articles

Commentaires