Derrière les magnifiques oeuvres horticoles de MosaïCanada, se cache une armée d'employés dont le mandat est d'entretenir les plantes pour qu'elles soient le plus belles possible à l'arrivée des visiteurs.

Un texte d'Angie Bonenfant avec la collaboration d'Alexandra Angers de l'émission Sur le vif

Une passion

Ces employés travaillent très tôt le matin jusqu'à très tard le soir dans des conditions climatiques pas toujours favorables. Tailler, arroser, désherber... le travail des employés de MosaïCanada n'est pas de tout repos.

La plupart ont peu ou pas d'expérience dans l'aménagement paysagé. Ils ont toutefois une passion : un amour de la nature, des plantes et des fleurs.

Subjugés par la beauté des oeuvres, les visiteurs n'aperçoivent pas toujours ces employés qui accomplissent un travail de fourmi. Pourtant, c'est sur leur travail minutieux et patient que repose tout le succès de MosaïCanada.

Valérie BouladierChef d'équipe

Les employés débutent leur quart de travail à 6 h, quelques heures avant l'ouverture des portes qui est à 10 h. Il y a beaucoup de travail à abattre, avant l'arrivée des visiteurs, pour que les structures soient belles et resplendissantes.

L'équipe d'horticulture est composée d'une quarantaine d'employés. Leur travail consiste à arroser, taillader, désherber, irriguer et nettoyer les structures florales. Les oeuvres sont retouchées tous les 10 jours.

Émilie AudetJardinière horticultrice

Émilie Audet adore son travail. Bien entendu, comme tout employé, elle est rémunérée. Sa véritable récompense, toutefois, elle la trouve dans les commentaires des visiteurs qui apprécient les oeuvres qu'ils ont sous les yeux.

La pluie des dernières semaines n'a pas toujours rendu le travail facile et agréable. Mais un gentil commentaire, un ébahissement, des cris d'extase devant les oeuvres horticoles sont suffisamment valorisants, selon elle.

Line LaroseJardinière

Line Larose aime travailler à l'extérieur. Certaines journées ont toutefois été plus difficiles que d'autres, admet-elle. Les employés ont travaillé dans la boue, dans le froid et, dernièrement, dans une chaleur suffocante.

Même si certaines journées ont été difficiles en termes de température, Line ne s'est pas laissée décourager. Il faut dire que l'ambiance à MosaïCanada est très belle, insiste-t-elle. Il y a un bel esprit d'équipe entre les employés. Tout le monde s'entraide.

Simon SavignacHorticulteur journalier

Les visiteurs voient et admirent l'ensemble de l'oeuvre, mais ne voient pas les petites imperfections qui accrochent l'oeil des employés, rappelle Simon. Un endroit trop ensoleillé, une fleur flânée ou une brindille qui dépasse sont toutes des situations que les employés tentent de corriger.

Les employés travaillent très fort pour que tout soit parfait. Ils sont passionnés par ce qu'ils font et c'est peut-être la raison pour laquelle ils mettent autant d'ardeur au travail. Simon suggère aux visiteurs de prendre le temps d'admirer les oeuvres et de porter une attention aux petits détails.

Chantal MarcouxHorticultrice journalière

Chantal Marcoux n'avait aucune expérience dans le domaine de l'horticulture lorsqu'elle a postulé pour un emploi à MosaïCanada. Parc contre, elle a dévoré des yeux toutes les expositions des Mosaïcultures lorsque ces dernières avaient lieu à Montréal.

Lorsque la présence des Mosaïcultures a été officialisée à Gatineau pour le 150e anniversaire de la Confédération canadienne, en mai dernier, Chantal ne s'est pas fait prier pour poser sa candidature.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine