Retour

De courtes pénuries d'essence à prévoir dans l'Est ontarien

Au cours des prochains mois, les automobilistes de la région de Toronto et de l'Est de l'Ontario pourraient devoir se rendre dans plusieurs stations avant de pouvoir faire le plein.

Un texte de Sophie Houle-Drapeau

Selon l'analyste de gasbuddy.com, Dan McTeague, les stations-service de la région de Toronto et de l'Est ontarien pourraient être souvent à court de carburant, au moins jusqu'en 2017.

Il a d'ailleurs déjà remarqué des fermetures de quelques heures à Toronto récemment.

L'Office national de l'énergie a en effet forcé la compagnie Trans-Nord à réduire de 10 % la pression de ses deux pipelines qui alimentent le Sud de l'Ontario, pour des raisons de sécurité.

L'organisme fédéral demande à la compagnie de résoudre les problèmes de surpression qui affectent ses oléoducs depuis 2009.

Trans-Nord a connu 11 incidents de surpression depuis 2010, selon l'Office.

Dan McTeague ne s'attend pas à ce que les travaux soient terminés avant 2017.

Le prix à la pompe n'augmentera pas, assure-t-il toutefois, puisqu'il ne s'agit pas d'un problème de production, mais de logistique et de transport.

La situation risque simplement d'importuner les automobilistes.

Plus d'articles