Retour

De Grasse remporte un troisième titre canadien au 100 m

Andre De Grasse a remporté son troisième titre canadien avec une performance de 10,11 s à l'épreuve du 100 m, vendredi soir, aux Championnats canadiens à Ottawa.

Âgé de 22 ans et natif de Markham, en Ontario, De Grasse avait affirmé qu'il souhaitait courir sous les 10 secondes en finale, mais les conditions étaient un peu fraîches à Ottawa à la suite du passage d'un orage en fin d'après-midi.

Le record canadien de 9,84 secondes est partagé par Donovan Bailey et Bruny Surin.

« En demi-finale je me sentais très bien, j'ai économisé mes énergies, a expliqué De Grasse. Je ne sais pas ce qui s'est produit en finale. J'aurais aimé offrir un record à la foule, mais je suis content d'avoir défendu mon titre. »

Le Torontois Brendon Rodney a terminé deuxième en 10,18, devant Gavin Smellie (10,23), de Brampton, en Ontario.

Le meilleur temps en carrière de De Grasse est de 9,91 secondes, ce qui lui a permis de gagner le bronze aux Jeux olympiques de Rio, l'été dernier. Son meilleur temps officiel cette saison est de 10,01. Il a signé un chrono de 9,69 à Stockholm, mais c'était avec un puissant vent favorable et le temps n'a donc pas été enregistré dans les annales.

De Grasse participera aussi au 200 mètres au cours des championnats nationaux, qui servent à déterminer la composition de l'équipe canadienne qui participera aux mondiaux, le mois prochain à Londres. Il s'agira de sa dernière occasion de battre l'étoile jamaïcaine Usain Bolt, qui prendra sa retraite après la compétition.

« Je vais devoir parler à mon entraîneur (Stuart McMillan) pour essayer de comprendre ce qui s'est produit, a affirmé De Grasse, qui avait gagné en 10,13 lors de sa demi-finale. J'avais confiance après la course à Stockholm. »

« J'ai été rapide en demi-finale et je ne pensais pas avoir poussé très fort. Je ne sais pas si j'ai simplement manqué de carburant. »

La Torontoise Crystal Emmanuel s'est imposée lors du 100 mètres féminin grâce un chrono de 11,20, un temps qui respecte le standard de qualification pour les mondiaux.

Agnes Esser, de McBride, en Colombie-Britannique, a triomphé au lancer du disque féminin avec un lancer de 50,95 mètres, tandis que le Torontois Adam Karakolis s'est imposé chez les hommes avec un lancer de 52,65 mètres.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine