Retour

De l'amiante dans les murs de l'École primaire Saint-Paul à Gatineau

La direction et le personnel de l'École Saint-Paul à Gatineau, dans le secteur de Hull, ont refusé de faire entrer les enfants dans l'établissement scolaire, jeudi matin. Les employés disent craindre pour leur santé, leur sécurité et celle des enfants, après la découverte d'amiante dans les murs du gymnase de l'établissement.

Le premier rapport indiquant la présence de vermiculite dans l'établissement date du 7 novembre. Les parents ont été informés de la situation jeudi matin.

Les élèves de l'École primaire Saint-Paul ont été dirigés vers le Centre communautaire Eugène-Sauvageau dans le secteur Hull où leurs parents sont venus les chercher.

Des policiers ont été déployés aux abords de l'école pour faciliter l'évacuation et assister les élèves dans la traversée des grandes artères.

Le directeur général de la Commission scolaire des Portages-de-l'Outaouais, Jean-Claude Bouchard, a annoncé que des tests sur la qualité de l'air allaient être effectués dans l'ensemble de l'École par une firme d'experts.

La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST) a exigé que des travaux d'encapsulage de l'amiante soient effectués avant les tests de la qualité de l'air, ces travaux auront lieu au cours des prochains jours. 

L'accès au gymnase a été bloqué. L'école sera fermée jusqu'à lundi inclusivement. Les parents d'élèves et le personnel de l'école seront alors informés de l'évolution de la situation.

Des parents se posent des questions

Des parents sont venus chercher leur enfant en catastrophe jeudi matin après avoir reçu un message de la direction de l'École précisant qu'il y avait un problème avec la qualité de l'air dans l'établissement scolaire.

Certains parents sont inquiets à l'idée de savoir que l'école restera fermée plusieurs jours.

Avec les informations de Michel-Denis Potvin

Plus d'articles