Retour

De l’arsenic dans l’eau des résidents d’un petit village rural d’Ottawa

Santé publique Ottawa a émis, jeudi, un avis d'interdiction de boire l'eau pour un réseau d'eau potable privé alimentant le parc de maisons mobiles Lynnwood, à Edwards, dans le quartier Osgoode.

L'organisme indique avoir pris cette décision après avoir appris que la présence d'arsenic avait été décelée à un niveau supérieur aux normes.

La médecin adjointe en santé publique Robin Taylor soutient que cette substance est présente naturellement dans les roches des nappes phréatiques, mais que les quantités retrouvées dans l'eau du robinet du parc posaient un risque pour la santé.

« Les gens qui vivent là-bas, les résidents qui ont accès à cette eau ne devraient pas l'utiliser pour préparer des boissons ou de la nourriture. Il ne faut donc pas l'utiliser pour faire du lait artificiel, boire, faire des glaçons, du café ou de la soupe. Ne faites pas cuire vos pâtes ou votre riz devant. Ne vous brossez même pas les dents avec », détaille-t-elle.

Mme Taylor ajoute que le fait de faire bouillir cette eau ne sert à rien et pourrait même faire empirer les choses. Elle explique qu'avec l'évaporation de l'eau, cela pourrait faire augmenter la concentration du produit chimique.

La province collabore avec l'opérateur du réseau d'eau de la communauté pour faire diminuer les taux d'arsenic.

Ceux dont l'alimentation en eau est assurée par le réseau de la Ville d'Ottawa ne sont pas touchés. Les autres reçoivent des bouteilles d'eau gratuites fournies par le propriétaire du parc de maisons mobiles.

Des résidents ont affirmé à Radio-Canada que la communauté a été confrontée à des problèmes d'eau potable à de multiples reprises au cours de la dernière décennie.

D'après un reportage de CBC

Plus d'articles

Commentaires