Retour

De la NASL à la MLS, Marc Dos Santos vise haut en 2016

Le Fury d'Ottawa perdra le premier entraîneur de son histoire à la fin de la présente saison. Marc Dos Santos a annoncé, mardi matin, qu'il ne sera pas de retour en 2016.

Un texte de Jonathan Jobin

Le propriétaire de l'équipe, John Pugh, a dévoilé que son entraîneur a été approché par une équipe de la MLS et qu'il lui a accordé la permission de négocier.

« C'est la nature du sport. Marc a fait un excellent travail avec nous. D'autres clubs en ont pris conscience et il poursuit son trajet avec l'intention de grimper au niveau supérieur », a dit John Pugh.

Marc Dos Santos a demandé aux médias de ne pas le questionner sur sa destination probable au terme de la saison 2015. Mais, il a indiqué qu'il ne s'agit pas de l'Impact de Montréal.

« Dans trois mois, je n'ai pas de contrat. Il y a une opportunité avec un club avec lequel j'ai des discussions et les choses semblent bien aller, indique l'entraîneur de 38 ans.

Mais pour le bien de l'équipe, je ne vais pas en parler dans les deux prochains mois », ajoute Dos Santos.

L'équipe, justement, est engagée dans une lutte sans merci pour se qualifier pour les séries. Le Fury occupe actuellement le premier rang de la saison d'automne, avec huit rencontres à disputer.

« Je vais honorer mon contrat et donner le meilleur de moi-même pour que l'équipe fasse les séries », a déclaré l'entraîneur d'origine portugaise.

Des joueurs surpris de l'annonce

La plupart des joueurs de l'équipe n'étaient pas surpris de la nouvelle du départ éventuel de l'entraîneur.

Toutefois, le moment de l'annonce en a étonné plusieurs toutefois à commencer par le capitaine Richie Ryan.

« Personellement, je trouve le moment étrange. Mais, c'est la décision du club et ça ne change rien pour nous sur le terrain », a lancé l'Irlandais, visiblement peu convaincu.

Le gardien Romuald Peiser, qui a été attiré dans la capitale par Dos Santos, n'était pas du tout étonné.

« Pour être honnête, ce n'est pas du tout une surprise. Avec les résultats qu'on a et le travail qu'il a accompli, on savait que ça pouvait arriver », mentionne le gardien français.

Peiser se questionne toutefois sur le fait que la nouvelle a été rendue publique par le club. « La plus grande surprise, c'est que ce soit sorti de notre vestiaire alors qu'il n'y a rien d'officiel », a ajouté le vétéran.

Marc Dos Santos occupe le poste d'entraîneur du Fury depuis le 1er juillet 2013. Il a aussi été à la barre de l'Impact de Montréal de 2009 à 2011 et a fait un séjour au Brésil entre 2011 et 2013.

Plus d'articles

Commentaires