Retour

De nombreuses personnalités rendent hommage à Adrien Cantin à Ottawa

Une cérémonie à la mémoire du journaliste franco-ontarien Adrien Cantin s'est déroulée vendredi à 16 h, à la Maison funéraire Racine, Robert & Gauthier, au 180 chemin Montréal, à Ottawa.

Les membres de la famille du défunt se sont rassemblés à partir de 15 h pour rencontrer ceux qui ont voulu lui rendre un dernier hommage.

Ils étaient nombreux à vouloir témoigner de l'apport d'Adrien Cantin au journalisme en Ontario français et à la défense des droits de la minorité franco-ontarienne.

Ses fils Robin et Benjamin se sont dits émus des condoléances et éloges reçus.

« Ça fait au chaud au coeur », a dit Robin Cantin. « Adrien était une personnalité relativement publique, les gens le connaissaient comme un communicateur, mais il y a aussi [qu'il était] un acteur d'une certaine vitalité de l'Ontario français ».

L'ancien ministre des Affaires francophones de l'Ontario, Bernard Grandmaître, s'est rappelé du journaliste chevronné.

Paul Memgoumou, qui a débuté dans le métier avec Adrien Cantin, a parlé de lui comme d'un guide, d'un mentor, qui l'a aidé à s'intégrer pleinement dans la communauté franco-ontarienne.

Adrien Cantin s'est éteint à l'âge de 68 ans des suites d'un cancer, il y a une semaine.

Originaire de Hearst, dans le Nord de l'Ontario, il a travaillé pendant près de 40 ans dans les médias de langue française.

Il s’est illustré dans les médias écrits, à la radio et à la télévision en Ontario français, notamment au journal Le Droit, à Radio-Canada et à TFO.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine