Les usagers de la Société de transport de l'Outaouais (STO) pourront prendre place à bord de sept nouveaux autobus hybrides à compter de lundi, premier jour du service automnal.

Le transporteur public a présenté ce matin ses nouveaux véhicules, dont le coût unitaire est de 825 000 $.

Selon le fabricant NovaBus, ces autobus hybrides peuvent économiser jusqu'à 30 % de carburant par rapport aux véhicules réguliers.

Le président du conseil d'administration de la Société de transport de l'Outaouais juge toutefois qu'il est trop tôt pour savoir si de telles économies seront au rendez-vous.

« Donnons-nous le temps de mettre les autobus sur la route », a lancé Gilles Carpentier, lors d'un point de presse. « Donnons-nous le temps d'avoir suffisamment d'expérience en terme de kilométrage accumulé. »

D'ici deux ans, la STO prévoit acquérir un total de 26 autobus hybrides de 12 mètres et de 24 autobus hybrides articulés.

Par ailleurs, les étudiants qui fréquentent à temps plein certains établissements postsecondaires ottaviens tout en habitant sur la rive québécoise de la rivière des Outaouais pourront dorénavant avoir droit au laisser-passez universel U-Pass.

Cette mesure, issue d'une entente entre la STO et OC Transpo, s'applique aux étudiants des universités Carleton, d'Ottawa et Saint-Paul, de même qu'à ceux du Collège Algonquin.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine