Retour

Début du procès de Marc Leduc accusé de deux meurtres à Ottawa

Au palais de justice d'Ottawa, le jury a entendu les premiers témoins au procès de Marc Leduc. Ce dernier est accusé du meurtre prémédité de deux prostituées. Il comparaît devant un jury formé de six hommes et six femmes.

Accusé de deux meurtres

Marc Leduc est accusé de l'homicide de Pamela Kosmack, une prostituée de 39 ans. Son corps roué de coups a été retrouvé, à moitié nu, sur une piste cyclable près de la station d'autobus Lincoln Field, le 4 juin 2008.

Le prévenu est aussi accusé d'avoir tué Leanne Lawson. La jeune femme de 23 ans a été retrouvée morte, elle aussi à demi dévêtue dans un stationnement du centre-ville d'Ottawa, sur la rue King Edward, le 2 septembre 2011. Cette dernière était aussi une prostituée.

Des détails troublants

Ce matin, la couronne a expliqué la manière dont l'accusé de 59 ans s'y serait pris pour assassiner deux prostituées. Devant un jury extrêmement attentif, la procureure de la couronne Lisa Miles a remonté le fil des événements.

Le matin du 4 juin 2008, une femme qui promenait son chien sur une piste cyclable dans le secteur de Britannia a découvert dans un buisson le corps sans vie de Pamela Kosmack. La prostituée de 39 ans gisait sur le dos, à moitié nue et gravement battue.

L'ADN, prélevé sur la victime ainsi que sur certains effets personnels retrouvés un peu plus loin, ne correspondait à personne connue des autorités.

Trois ans plus tard, le 2 septembre 2011, une autre femme, prostituée et toxicomane, est retrouvée assassinée au fond d'un stationnement de la rue King Edward. Leanne Lawson , 23 ans, avait un sac de plastique enfoncé dans la gorge.

L'ADN prélevé sur elle correspond à celui trouvé sur le corps de Pamela Kosmack. Les deux femmes avaient été sauvagement battues avant de mourir étranglées. 

Selon la couronne, Marc Leduc connaissait les victimes. Il fréquentait le même bar que Pamela Kosmack peu avant le meurtre. Il la connaissait et lui avait donné un surnom lié au fait qu'elle lui quêtait toujours de l'argent.

La couronne affirme que Marc Leduc connaissait également Leanne Lawson. Tout comme elle, il vivait au refuge les Bergers de l'espoir à la fin de l'été 2011. Il faisait partie d'un groupe qui consommait ensemble de la drogue et de l'alcool.

Toujours selon la couronne, quatre ans après le premier meurtre, Marc Leduc a effectué des recherches sur internet pour savoir où en étaient les enquêtes sur les meurtres non résolus des deux prostituées.

Accusé alors qu'il était en détention

Ces deux homicides étaient non résolus depuis quelques années, lorsque l'accusé a été arrêté pour agression sexuelle en novembre 2012. Il s'était introduit pendant la nuit dans l'appartement d'une voisine, une jeune fille de 19 ans. Armé d'un couteau, il avait violemment agressé la victime.

En 2013, alors qu'il était incarcéré au Centre de détention d'Ottawa-Carleton en attente de son procès, Marc Leduc a été accusé de meurtres prémédités.

La police avait expliqué que des tests d'ADN avaient joué un rôle dans cette enquête. Les probabilités que l'ADN retrouvé sur les victimes ne soit pas celui de l'accusé sont de 1 sur 890 quadrillions

Deux ans plus tard, en mars 2015, Marc Leduc a plaidé coupable de quatre chefs d'accusation reliés à l'agression sexuelle de 2012. La détermination de la peine pour ces accusations a été ajournée jusqu'à la tenue de son procès pour meurtres, procès qui débute cette semaine.

Le jury s'apprête à entendre le troisième témoin. Le procès de Marc Leduc devrait durer 10 semaines.

Avec les informations de Pascale-Marie Dufour

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine