Retour

Début du procès pour le meurtre de Michael Wassill à Ottawa

Un jeune homme d'Ottawa, mort après avoir eu la gorge tranchée il y a quatre ans, tentait de protéger une amie contre le petit ami violent de cette dernière lors du drame, selon ce qui a été entendu en cour mercredi.

Michael Wassill, 20 ans, a perdu la vie à la suite d’une agression à son domicile du croissant Fernleaf, dans le quartier Orléans, en mai 2013.

Le procès pour meurtre prémédité de Carson Morin, 24 ans, s’est ouvert, mercredi, au palais de justice d’Ottawa.

Dans sa déclaration d'ouverture, l’avocat de la Couronne, Jason Neubauer, a décrit la victime comme un jeune homme gentil qui était toujours présent pour ses amis.

Il a soutenu que Michael Wassill avait invité une amie chez lui, parce que celle-ci avait peur de Carson Morin.

La jeune femme, dont l’identité n’a pas été révélée en raison d’un interdit de publication, avait récemment emménagé avec l’accusé, selon la Couronne, après que celui-ci lui eut trouvé un emploi de stripteaseuse dans un bar.

Toujours selon l’avocat de la Couronne, la femme commençait à penser qu’elle se faisait exploiter par son petit ami.

La Couronne a affirmé que des centaines de messages textes envoyés par l’accusé montraient qu’il était menaçant envers elle.

Le 15 mai 2013, Carson Morin portait des gants chirurgicaux lorsqu’il s’est présenté à la maison de Wassill, a relaté en cour la Couronne. La victime lui a alors demandé de quitter les lieux. C’est alors que Morin aurait poussé Wassill au mur et lui aurait coupé la gorge avec une lame à carton, a soutenu Me Neubauer.

Le procès se poursuit jeudi.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les plus beaux hôtels écologiques du monde