Retour

Délais lors de la tempête hier : OC Transpo fait son méa culpa

OC Transpo tente de répondre aux nombreuses plaintes d'usagers qui affirment avoir attendu leur autobus pendant plusieurs heures mardi, pendant la tempête.

Des centaines de travailleurs se sont retrouvés en même temps aux arrêts d'autobus. Les véhicules trop peu nombreux à leur goût, étaient pleins et leur passaient sous le nez, sans même prendre le temps de faire monter des gens aux arrêts.

Mauvaise communication entre le gouvernement fédéral et OC Transpo

La société de transport en commun avoue avoir été prise par surprise lorsque le gouvernement fédéral a permis à des milliers de fonctionnaires de rentrer à la maison dès la mi-journée.

C'est un employé d'OC Transpo qui a appris cette nouvelle en regardant son fil tweeter, et qui a alerté la direction.

Habituellement, dit le président du Comité de transport en commun, le gouvernement fédéral émet un avertissement pour permettre à OC Transpo de se préparer en conséquence.

La direction d'OC Transpo veut s'assurer d'une meilleure communication avec le fédéral afin de pouvoir réagir efficacement lors d'un événement similaire.

Excuses d'OC Transpo 

La direction d'OC Transpo s'excuse des délais importants, parfois de quelques heures, éprouvés par certains usagers, au plus fort de la tempête. Plusieurs autobus ont été immobilisés par les accumulations de neige ou derrière d'autres véhicules.

La société de transport souligne que de tes délais sont toutefois inévitables lorsque alors que plus de 50 centimètres de neige se sont abattus sur la région durant la journée mardi.

Le président du comité du Transport en commun, Stéphen Blais, demande aux usagers encore un peu de patience, alors que la Ville termine les travaux de déneigement.

Avec les informations de Stéphane Leclerc.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards