Retour

Délits de nature sexuelle : une aide-enseignante d'Ottawa connaîtra sa sentence prochainement

Une aide-enseignante d'Ottawa qui a reconnu avoir exploité sexuellement un adolescent connaîtra sa sentence le 30 août prochain. Lundi, les représentations sur sentence se sont terminées.

Katherine Kitts était employée du Conseil scolaire d'Ottawa-Carleton en 2014 lorsque plusieurs accusations ont été portées contre elle, dont agression sexuelle et exploitation sexuelle.

La relation entre l'accusée et la victime s'est amorcée en septembre 2011, alors que la première travaillait à l'École secondaire Robert Borden.

Les gestes ont eu lieu d'avril 2012 à avril 2014. L'aide-enseignante de 45 ans avait régulièrement des relations sexuelles dans sa camionnette avec l'adolescent qui avait alors 15 ans.

Katherine Kitts a plaidé coupable le printemps dernier à une accusation d'exploitation sexuelle et a depuis subi une évaluation psychiatrique.

Un tel type de crime peut entraîner jusqu'à 10 ans de détention.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine