Retour

Démission surprise de Jeff Brown chez les 67 d'Ottawa

Après trois saisons avec les 67 d'Ottawa, Jeff Brown quitte ses fonctions d'entraîneur-chef et de directeur général de l'équipe pour des raisons personnelles.

Un texte de Kim Vallière

Dans un communiqué publié mardi après-midi, l'homme de 50 ans a affirmé que « le choix de revenir à Ottawa a parfois été difficile pour ma famille et le moment de changer mes priorités est venu, me permettant de devenir un père de famille à temps plein, alors que nous partons vers notre domicile à Saint-Louis ».

Le natif d'Ottawa a passé cinq saisons avec les Blues de Saint-Louis, de 1989 à 1994, alors qu'il était un défenseur dans la Ligue nationale de hockey.

Brown était devenu entraîneur-chef des 67 en 2014, avant d'ajouter les fonctions de directeur général l'année suivante. Aucun remplaçant n'a été nommé par l'équipe pour le moment. Jeff Hunt, le gouverneur de l'équipe, a indiqué qu'il souhaite d'abord trouver un directeur général « et c'est cette personne qui se chargera d'engager un entraîneur-chef. Je n'ai pas de délais en vue, mais nous sommes actuellement à la recherche ».

La saison 2016-2017 n'a pas été de tout repos pour l'homme de hockey. En octobre, il a dû s'excuser après avoir aggripé un joueur sur le banc de son équipe. Le mois suivant, Brown s'était absenté pour des raisons de santé, avant de revenir diriger l'équipe.

Démission surprise

Olivier Lafrenière a été étonné lorsque Radio-Canada lui a appris la démission de Jeff Brown. Le gardien des 67 n'avait que de bons mots pour celui qui l'accompagne depuis qu'il a été sélectionné au troisième tour du repêchage de la Ligue junior de l'Ontario en 2014.

« J'étais vraiment surpris », a mentionné le Franco-Ontarien de 18 ans. « En même temps, je comprends que c'est une business et que tu ne vas jamais avoir les mêmes coéquipiers et les mêmes entraîneurs pour le reste de ta carrière. »

Le natif de Bradford a beaucoup d'admiration pour son ancien entraîneur, qui lui a fait confiance dans le hockey junior. « Il avait beaucoup d'attentes pour moi et il me disait les choses telles qu'elles étaient. Je l'ai vraiment respecté pour son honnêteté avec moi », a indiqué Lafrenière, lorsque joint au téléphone à son domicile familial.

Brown quitte une jeune équipe, qui s'est fait éliminer en six matchs au premier tour des séries éliminatoires par les Ice Dogs du Niagara. Il a toutefois bâti une équipe pour les saisons futures, lorsqu'il a échangé Travic Konecny au Sting de Sarnia en janvier 2016 pour les espoirs Sasha Chmelevski et Chase Campbell, en plus de huit choix au repêchage.

« Même s'il ne sera pas là, ça ne veut pas dire que nous aurons une moins bonne équipe. Il a fait un bon travail pour les 67. Même s'il doit malheureusement quitter, ce n'est que le début pour l'équipe », a raconté Lafrenière.

Plus d'articles

Commentaires