Retour

Déneigement : 2,6 millions $ de dépassement de coûts à Gatineau

Les opérations de déneigement ont suscité beaucoup moins de grogne chez les Gatinois cet hiver. Le bilan présenté mardi par le service des travaux publics aux élus dénombre 4591 plaintes de moins qu'en 2017.

Le nombre de plaintes avait atteint le nombre record de 8318 en 2017. L’hiver dernier, ce triste record a fondu comme neige au soleil pour se situer à 3727 plaintes, une réduction de 56 %.

Mais si le nombre de plaintes a chuté, les opérations de déneigement, elles, ont coûté plus cher.

Le dépassement de coûts pour la municipalité est de l’ordre de 2,6 millions de dollars.

Le président du comité exécutif de la Ville, Gilles Carpentier, rappelle que l’augmentation des coûts est souvent causée par des citoyens qui ne respectent pas la signalisation liée au stationnement durant l’hiver.

« Moi je pense que les citoyens ont de moins en moins d’excuses, ça fait trois ans que la politique est en place, mois je fais appel aux citoyens qu’ils se plient à la réglementation de façon à ce que l’on évite d’y aller par la coercition », dit-il.

Plusieurs élus, Louise Boudrias, Gilles Carpentier, Marc Carrière et Jocelyn Blondin, proposent la « répression » pour ceux qui ne respectent pas les consignes de stationnement sur les rues l'hiver. Selon eux, les automobilistes fautifs devraient être remorqués puis facturés par la suite.

Le service des travaux publics explique qu'en raison du prolongement de la saison de déneigement, trois semaines de plus cette année, les opérations de nettoyage seront aussi retardées de trois semaines.

Ce sont les mêmes équipes qui font les deux opérations et qu'il faut modifier certains équipements selon les saisons.

Aéroport de Gatineau

La relance de l'aéroport de Gatineau est sur la bonne voie selon le président du conseil d’administration de l’Aéroport exécutif de Gatineau-Ottawa, Gilles Lalonde.

Un surplus budgétaire de près de 90 000 $ a été enregistré, une vingtaine d’emplois ont été créés au cours des derniers mois grâce aux deux écoles de pilotages, de nouveaux hangars ont été construits et il y a un nouveau projet majeur qui sera annoncé au cours des prochains mois.

« Ce projet-là va mettre l’aéroport de Gatineau sur la map au niveau international, on espère l’annoncer en 2018. C’est un projet qui va utiliser une grande partie du Parc industriel, en plus des facilités de l’aéroport pour pouvoir effectuer leurs opérations », mentionne Gilles Lalonde.

Avec les informations de Nathalie Tremblay

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité