Retour

Déneigement à Gatineau : le maire se montre ouvert, mais ferme

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, a promis de prendre en considération les points de vue exprimés lors du conseil municipal de mardi soir par une quinzaine d'opposants au plan de la Ville de ne pas déneiger certains trottoirs.

Les opposants en question sont pour la plupart des parents qui habitent dans le quartier Wright et près de l'École du Lac-des-Fées, dans le secteur de Hull.

Ces personnes se sont relayées au micro pour souligner les enjeux importants de sécurité que pose la mesure. Ils ont aussi déposé une lettre destinée aux élus.

La conseillère municipale Louise Boudrias, qui s'est elle aussi opposée à ce nouveau plan, a l'intention de rencontrer les citoyens et le conseil d'établissement de l'école pour trouver des solutions.

Le maire ne ferme pas la porte à l'évaluation de certaines options dans ce quartier. Il affirme qu'il faudra cependant respecter les critères imposés par le conseil pour la révision de la politique de déneigement.

« Il va falloir que ce soit documenté. Je veux ravoir un avis des services », précise le maire.

Sandra Le Courtois, présidente du conseil d'établissement de l'École du Lac-des-Fées, est heureuse de l'ouverture à revoir la pertinence de la mesure dans ce secteur. Toutefois, elle estime que le maire est trop optimiste dans son analyse de la cohabitation entre les autos et les piétons dans la rue.

« Ce sont de belles paroles, mais dans la réalité, le piéton qui n'a pas de trottoirs, qui doit côtoyer des voitures et circuler en zigzaguant à travers les autos, est-ce qu'il se sent en sécurité? Je ne pense pas », souligne-t-elle.

Avec les informations de Louka Jacques

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine