Retour

Déneigement des corridors scolaires : la présidente de la CSPO n’est pas impressionnée

Plus de 10 jours après la première tempête de la saison, arpenter les corridors scolaires autour de certains établissements gatinois demeure périlleux, en raison de la présence de neige sur les trottoirs.

Ce matin, les policiers ont même été appelés en renfort près d'École primaire Jean-de-Brébeuf, dans le secteur de Hull, afin d'assurer la sécurité des élèves.

La présidente de la Commission scolaire des Portages-de-l'Outaouais (CSPO), Johanne Légaré, se dit inquiète par ce genre de situation.

Elle rappelle que les corridors scolaires ont été mis en place, en partenariat avec la Municipalité, pour inciter les jeunes à marcher afin de se rendre à l'école

« C'est toujours une priorité de déneiger ces corridors pour faciliter l'accès à l'école. De voir que ce n'est pas fait après tous ces jours, c'est vraiment dommage, parce que c'est vraiment la sécurité des enfants qui est en jeu », déplore-t-elle.

Mme Légaré signale que le déneigement est une responsabilité de la Ville et que les commissions scolaires ne peuvent rien faire pour accélérer le processus.

Collaborer avec la Municipalité

La présidente de la CSPO indique que ses services administratifs sont en communication constante avec la Municipalité.

Johanne Légaré souligne que le travail de déneigement des trottoirs a déjà été fait le long de certaines artères, tel que la rue de l'Atmosphère. Ce soir, elle affirme que ce sera au tour de la rue du Prado.

Elle espère que les alentours de l'École de l'Amérique-Française seront dégagés prochainement. En dépit de ces améliorations, elle trouve que le temps est néanmoins bien long.

Mme Légaré précise que les corridors scolaires n'ont pas été touchés par les modifications à la politique de déneigement de Gatineau.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine