Retour

Denis Tassé promet un budget spécial de 4 M$ pour augmenter les services de la STO

Le candidat à la mairie de Gatineau Denis Tassé a promis, mardi, d'améliorer les services d'autobus de la Société de transport de l'Outaouais (STO). Il compte consacrer 4 millions de dollars supplémentaires à cet effet lors de son prochain mandat.

Le budget accordé par la Ville de Gatineau à la STO, qui était de 60,1 millions de dollars en 2017, augmente de 2,8 millions par année. M. Tassé veut maintenir ce montant et y ajouter 4 millions de dollars au cours de son prochain mandat, dès que la STO aura présenté un plan pour développer les services dans l'ouest de la ville. Il croit que cela pourrait se produire dès la troisième année de son mandat.

« À Aylmer, avant d’avoir un Rapibus ou un train léger, ça va prendre sept à huit ans. On fait quoi d’ici ce temps-là? La population a une croissance phénoménale d’année en année », a soulevé le candidat.

M. Tassé croit que les solutions pourraient venir sous forme d'achat d'autobus ou d'aménagement de parc-o-bus, ces stationnements gratuits pour les usagers du transport en commun.

M. Tassé veut aussi ajuster les services de transport en commun dans les secteurs de Buckingham et de Masson-Angers. Il n'a toutefois pas encore annoncé comment il dégagerait les 4 millions supplémentaires.

« Bientôt, vous allez avoir une conférence concernant notre plan financier et vous allez voir que tout se tient », a-t-il indiqué.

3000 supports à vélos et un pont

Dans un autre ordre d'idées, le candidat a annoncé qu'il ferait installer 3000 supports à vélos dans des secteurs commerciaux de Gatineau. Il n'a toutefois pas prévu d'augmenter le budget de 11,3 millions de dollars que la Ville réserve au transport actif.

M. Tassé a aussi souligné qu'il soutient le projet de construction d'un pont à l'île Kettle, mis de l'avant par le député fédéral de Gatineau, Steven MacKinnon.

« Pour les citoyens de Gatineau qui attendent à la queue leu leu sur l’autoroute 50, sur Maloney et montée Paiement, on va régler cette situation et pousser pour le faire », a-t-il affirmé.

M. Tassé dit s'être entretenu avec M. MacKinnon à ce sujet, mais il n'a pas cru bon de faire la même démarche avec le député fédéral de Hull-Aylmer, Greg Fergus, pour discuter de l'avenir du transport en commun dans son secteur.

Avec les informations de Catherine Lanthier

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Cet amateur de hockey gagne 1000$ s'il réussit à marquer





Rabais de la semaine