Retour

Dépotoir de Rivière-Saint-Jean : la première phase du nettoyage débutera bientôt

La première phase des travaux de nettoyage de l'ancien dépotoir de la municipalité de Rivière-Saint-Jean, en Minganie, devrait débuter dès la fonte des neiges, selon la mairesse, Josée Brunet.

Un texte de Émile Duchesne

En entrevue à Bonjour la Côte, la mairesse de Rivière-Saint-Jean a expliqué que le gouvernement a procédé à un appel d'offres pour la première phase des travaux. Le contrat a été octroyé à la compagnie SNC-Lavalin, qui devra creuser une tranchée dans le but d'évaluer la profondeur des déchets enfouis.

Ces premiers travaux devraient permettre de statuer sur une méthode de travail pour extraire les déchets de l'ancien dépotoir sans aggraver les problèmes d'érosion, selon Josée Brunet. « Là, ce qu’ils nous disent, c’est qu’il y aura un remblayage qui sera fait avec tant de pourcentage de pente d’inclinaison et une revitalisation tout de suite après ».

Des travaux qui inquiètent les citoyens

Rivière-Saint-Jean est une des municipalités les plus durement touchées par l'érosion des berges dans l'Est-du-Québec et beaucoup de citoyens craignent que les travaux de nettoyage de l'ancien dépotoir empirent les choses.

La mairesse affirme être en communication constante avec les responsables des différents ministères impliqués qui disent surveiller la situation de près. « J’ai des communications aussi avec l’UQAR qui nous dit que si ce n’est pas directement au sol de la plage, avec une bonne pente d’inclinaison, une bonne couche végétale, ça ne devrait pas augmenter le système d’érosion ».

Vigilance citoyenne sur les réseaux sociaux

Les déchets de l'ancien dépotoir continuent toujours de se déverser dans Saint-Laurent. Avec le retrait de la neige, plusieurs déchets sont visibles sur les plages des environs de Rivière-Saint-Jean et des citoyens ont partagé les photos de ces déchets sur les réseaux sociaux.

Josée Brunet invite les citoyens qui aperçoivent des déchets à envoyer leurs photos à la Municipalité. « C’est sûr et certain, que moi, suite à ces photos-là, je vais demander au ministère d’élargir le nettoyage parce que c’est eux qui doivent nettoyer les berges et tout ça ».

Plus d'articles