La chef du Nouveau Parti démocratique Andrea Horwath devrait être le centre de l'attention dans le débat des chefs de dimanche soir, selon l'analyste Jamie Watt de la firme de relations publiques Navigator.

Un texte de Claudine Brûlé

M. Watt croit que Mme Horwath sera la cible de la majorité des attaques durant le débat puisque c'est elle qui a le vent dans les voiles depuis le début de la campagne.

C'est le troisième et dernier débat qui réunit sur la même scène les chefs des trois grands partis politiques ontariens.

Selon M. Watt, Mme Horwath doit maintenir la cadence des dernières semaines, puisque selon lui, les électeurs aiment ce qu'ils voient d'elle.

S'il était son conseiller, le président de la firme de relations publiques suggérerait au chef progressiste-conservateur Doug Ford de démontrer au public qu'il est prêt à occuper le poste de premier ministre.

La chef libérale, Kathleen Wynne, qui traîne derrière ses opposants dans les sondages, affirme qu'elle profitera du débat pour expliquer aux électeurs ce qu'elle a accompli durant son dernier mandat.

M. Watt croit que son défi sera de se faire entendre par les téléspectateurs, puisque ces derniers ne croient plus qu'il lui est possible de gagner l'élection du 7 juin.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine