Une centaine d'horticulteurs et 75 étudiants en horticulture s'affairent cette semaine sur d'immenses sculptures colorées de diverses plantes et sur des parterres de plantations pour donner une touche finale à l'exposition MosaïCanada, qui sera accessible au public à Gatineau dès le 1er juillet.

« Les oeuvres sont complétées à 80 % et là on travaille sur toute la partie d'aménagement des côtés », a estimé le directeur des communications de MosaïCanada 150/Gatineau 2017, Patrick Doyon.

Une gare marquera l'entrée de l'exposition. C'est par là que le million de visiteurs attendu entrera sur le site.

« Cette gare-là est le plan original de 1920 du Canadien Pacifique », a commenté M. Doyon.

Une réplique du premier train qui a traversé le Canada en entier pour la première fois sera aussi exposée.

« Ce sont des oeuvres presque toutes originales qui n'ont jamais été vues ailleurs », a précisé M. Doyon.

La météo a compliqué la préparation de cette exposition en plein air. Une partie du site a été totalement inondée. La piste cyclable, sur laquelle l'oeuvre de Shanghai devait être érigée, a été totalement submergée.

« Mais le temps perdu a été repris. On est certain qu'on sera prêt pour le 30 juin », a promis M. Doyon.

« Plus on approche de la date, plus les gens sont excités », a poursuivi M. Doyon, qui estime que le nombre de visiteurs pourrait excéder 1,2 million.

D'après le reportage de Mathieu Nadon

Plus d'articles