Retour

Des Algonquins du Québec revendiquent une partie du centre-ville d'Ottawa

Un groupe d'Algonquins du Québec a déposé une déclaration devant la Cour supérieure de justice de l'Ontario, mercredi, dans laquelle il revendique de nombreuses parcelles de terrain au centre-ville d'Ottawa.

Les secteurs visés incluent les îles Chaudière, Albert et Victoria, les environs des plaines LeBreton, de même que les terrains de la Cour suprême et de la colline du Parlement. Les demandeurs affirment qu'il s'agit là de terres ancestrales algonquines non cédées.

Le dépôt de cette requête survient moins de deux mois après l'annonce d'une entente de principe d'environ 300 millions de dollars entre les Algonquins de l'Ontario et les gouvernements provincial et fédéral. D'ailleurs, l'un des demandeurs, le chef Jean-Guy Whiteduck de la réserve de Kitigan Zibi, près de Maniwaki, ne partage pas l'enthousiasme de ses homologues ontariens.

« [Depuis] beaucoup d'années, on essaie de négocier avec la Commission [de la capitale] nationale et ça n'aboutit pas à aucune solution », lance-t-il. « Alors, on a décidé, finalement, de prendre action, parce qu'on n'est pas d'accord avec les Autochtones, les Algonquins de l'Ontario, qu'est-ce qu'ils ont fait. »

M. Whiteduck affirme que le gouvernement fédéral a négocié avec des gens qui ne répondent pas aux exigences de la Loi sur les Indiens pour être reconnus comme membres des Premières Nations. Il ajoute que les Algonquins québécois sont majoritaires, puisqu'on répertorie neuf communautés du côté québécois et deux en Ontario.

Nous n'acceptons pas la politique de revendication qui existe au niveau du fédéral.

Jean-Guy Whiteduck, chef de la communauté de Kitigan Zibi

Le chef Whiteduck explique que l'objectif de son groupe est de faire reconnaître leur titre de propriété des terres incluses dans la demande, afin que les Algonquins deviennent « des partenaires réels dans le développement de ces terrains-là ».

La requête vise la Commission de la capitale nationale (CCN), le gouvernement de l'Ontario et le gouvernement fédéral.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine