Retour

Des bancs de neige sèment la confusion entre Gatineau et la province

À qui sont les bancs de neige du boulevard des Allumettières? Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports (MTMDET) et la Ville de Gatineau se renvoyaient la balle à ce sujet, jeudi.

Après avoir affirmé en matinée que la responsabilité du retrait des bancs de neige de la portion est du boulevard des Allumettières incombait au ministère, la Municipalité a corrigé le tir en après-midi et a admis en être responsable.

« Le déneigement sur le boulevard des Allumettières, entre la rue Labelle et le boulevard Maisonneuve, relève de la responsabilité de la Ville de Gatineau », écrit une représentante du Service des communications dans un courriel. « Les opérations de soufflage de ce tronçon sont toujours en cours et seront complétées [jeudi] soir. »

Un suivi spécifique a été fait auprès de l'équipe assignée à ce circuit.

Courriel du Service des communications de la Ville de Gatineau

La question du retrait des bancs de neige sur une partie du boulevard se posait depuis quelques jours. Des citoyens ont manifesté leur mécontentement face à cette situation qualifiée de dangereuse.

Encore jeudi, des véhicules de la Société de transport de l'Outaouais (STO) étaient parfois forcés de frôler les amas de neige qui empiétaient sur le couloir dédié aux autobus. Qui plus est, des autobus se voyaient dans l’obligation de déborder légèrement à l'extérieur de leur couloir parce qu’ils étaient trop à l'étroit.

Le ministère s'occupe de la portion ouest

La porte-parole du MTMDET en Outaouais, Karine Sauvé, précise que son ministère est pour sa part responsable de l’entretien et du déneigement de la portion ouest du boulevard des Allumettières, allant du pont du ruisseau de la Brasserie, jusqu’au chemin Eardley.

« Tout ce qui est à l'est, ce n'est pas [la responsabilité du] ministère des Transports », explique-t-elle.

Mme Sauvé souligne que toute cette portion était déneigée jeudi. On n’y trouverait pas non plus d’accumulation d’eau.

Les appels liés au déneigement augmentent à Ottawa, explosent à Gatineau

Les citoyens de Gatineau sont par ailleurs de plus en plus nombreux à manifester leur opinion sur le déneigement des rues de leur ville.

Comme on le rapportait mercredi, le Centre d'appels non urgents (CANU - 311) de la Ville de Gatineau a reçu 1044 appels en lien avec le déneigement, depuis le 1er décembre 2016. Il s'agit d'une hausse de 56 % par rapport à la même période l'an dernier, alors que 669 appels avaient été reçus.

La Ville précise qu'elle ne comptabilise pas le nombre de plaintes envers le déneigement qui lui sont adressées. Certains des appels pourraient donc être liés à une demande d'information ou à des félicitations, selon la Municipalité.

« Il est important de souligner que nous avons reçu 161 cm de neige et 75 mm de pluie (dont deux tempêtes de verglas) et ce en moins de deux mois [cette année] », souligne une porte-parole de la Municipalité dans un courriel. « Le total de la saison dernière, 2015-2016, est de 223 cm de neige. »

De son côté, la Ville d'Ottawa dit avoir reçu 2139 commentaires liés au déneigement entre le 1er décembre 2016 et le 11 janvier 2017, ce qui représente une augmentation de 9,6 % par rapport aux mêmes dates l'an dernier.

Avec les informations du journaliste Michel-Denis Potvin

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine