Retour

Des bons coups, mais aussi des défis pour les députés libéraux provinciaux de l'Outaouais en 2016

L'année 2016 fut marquée par des « avancées significatives » en santé et en éducation en Outaouais. C'est le constat qu'ont fait les cinq députés libéraux provinciaux de la région, mardi après-midi, lors d'un point de presse de fin d'année. Ils ont également profité de l'occasion pour nier toute forme de division au sein du caucus quant au dossier de l'aréna Guertin.

La ministre de la Justice et ministre responsable de la région de l'Outaouais, Stéphanie Vallée, ainsi que ses collègues Marc Carrière, Maryse Gaudreault, Alexandre Iracà et André Fortin se sont félicités des investissements en santé, qui conduiront notamment à l’implantation d’une faculté de médecine satellite en Outaouais en 2020.

Les décisions prises en éducation trouvent aussi grâce aux yeux des députés, qui ont rappelé la bonification de l’offre de formation au Cégep de l’Outaouais, où seront bientôt offerts les programmes de techniques en architecture et de techniques juridiques. Les élus se sont également réjouis de l’aide financière accordée à la construction d’une nouvelle école primaire à Val-des-Monts.

2017 : UQO, autoroute 50 et aréna Guertin

Les députés n’ont toutefois pu esquiver certains enjeux plus problématiques.

La décision du gouvernement fédéral de ne pas subventionner l’agrandissement de l’Université du Québec en Outaouais (UQO) a été un coup dur pour le milieu de l’éducation et pour les députés.

La ministre Vallée souhaite d’ailleurs faire du développement de l’UQO sa priorité pour la prochaine année.

« On a essuyé un coup dur la semaine dernière, mais on se retrousse les manches et on va continuer à travailler fort pour notre université », a-t-elle spécifié.

L’élargissement de l’autoroute 50 est aussi souhaité par les cinq élus. Mais quand? Impossible de le savoir pour l’instant.

« C’est un work in progress  », a indiqué le député de Papineau, Alexandre Iracà, disant vouloir rencontrer régulièrement le ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, Laurent Lessard, afin de maintenir la pression dans le dossier.

L’augmentation du débit de la circulation, qui aurait plus que doublé selon M. Iracà, donnerait, selon lui, des munitions aux élus locaux, nombreux à souhaiter le passage de deux à quatre voies.

Mme Vallée a renchéri, en soulignant que les députés font de l’élargissement de l’autoroute 50 une priorité régionale.

Des tensions sur le dossier Guertin?

Interrogée sur le dossier de l’aréna Guertin, la ministre Vallée a nié que le caucus soit divisé sur la question.

« C’est un dossier particulier », a-t-elle affirmé. « Personne au caucus n’est divisé sur l’importance de doter la région d’une infrastructure pour permettre aux Olympiques de pouvoir continuer à évoluer [à Gatineau]. »

La ministre a cependant ajouté qu’il n’y avait pas nécessairement unanimité sur le processus visant à doter Gatineau d’un nouvel aréna.

Notre engagement vis-à-vis Guertin est là. Le processus, c’est autre chose.

Stéphanie Vallée, députée de Gatineau et ministre responsable de l'Outaouais

Sa collègue Maryse Gaudreault a cependant admis que le partage d’informations entre députés de circonscriptions pourtant voisines pouvait parfois laisser à désirer.

Vous savez, les députés, nous sommes très territoriaux. Nous travaillons avec les ministres en titre.

Maryse Gaudreault, députée de Hull

La députée de Hull a ajouté que, généralement, ce n’est que lorsque le processus tire à sa fin que les députés concernés partagent leurs conclusions avec leurs collègues.

Il s'agit toutefois là d'une façon de faire qui serait normale, selon la ministre Vallée, qui a affirmé qu' « on travaille chacun nos dossiers dans nos circonscriptions. Ce n’est pas particulier de fonctionner de cette façon-là ».

Mme Gaudreault en a profité pour rappeler que le dossier est dorénavant porté par le député de la circonscription de Chapleau, Marc Carrière, puisque la place de la Cité, où on prévoit construire le nouvel aréna, s'y trouve.

Par ailleurs, les discussions sur ce dossier se poursuivent entre Québec et la Ville de Gatineau, en vue de la présentation d'un projet de loi privé, cet hiver.

Avec les informations de la journaliste Claudine Richard

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine