Retour

Des caméras de surveillance sur le croissant Jasmine à Ottawa?

La vague d'incidents violents sur le croissant Jasmine incite le conseiller municipal du quartier Beacon Hill-Cyrville, Tim Tierney, à demander au Service de police d'Ottawa (SPO) de réfléchir à l'idée d'y installer des caméras de surveillance.

M. Tierney a exprimé cette idée dans un communiqué, jeudi, au lendemain de la violente agression au couteau contre un jeune homme, sur ce petit bout de rue de l'est de la ville.

Il se demande ouvertement si l’installation de caméras pourrait contribuer à faire baisser le nombre de crimes et d’incidents violents qui se multiplient dans ce secteur. Au cours des deux dernières années, trois jeunes hommes ont été tués sur cette rue.

Le conseiller Tierney joint ainsi sa voix au Comité de sécurité du croissant Jasmine pour demander à la police d'Ottawa de réfléchir à l’idée d’un projet pilote.

Le Comité, formé au mois de mars, quelques jours après le meurtre de Nooredin Hassan, 20 ans, a d’abord proposé divers projets citoyens, comme la création de jardins communautaires et de parcs à vocation artistique, afin de faire diminuer la violence.

Mais au lendemain de ce nouvel incident, « il est devenu clair que nous devrions en faire plus », écrit M. Tierney.

Ce dernier reconnaît que les caméras pourraient soulever des questions relatives à la protection de la vie privée. Toutefois, il fait valoir que des municipalités comme Toronto et Cornwall sont allées de l’avant avec un tel projet.

M. Tierney demandera aussi à la Ville d’Ottawa de se pencher sur la possibilité d’ouvrir un centre communautaire dans le quartier, afin d’y offrir des programmes parascolaires après les heures de classe.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Ce husky n'arrête pas d'éternuer!





Rabais de la semaine