Retour

Des candidats libéraux d'Ottawa saluent la concession « responsable » de Wynne

Même si l'admission par Kathleen Wynne que son parti ne remportera pas l'élection de jeudi a eu l'effet d'une bombe, trois candidats libéraux d'Ottawa sont optimistes de pouvoir sauver des bastions du Parti libéral de l'Ontario (PLO).

Samedi avant-midi, la première ministre sortant et chef du PLO a indiqué croire que son parti ne formera pas le prochain gouvernement. Elle a du même coup invité les électeurs à élire autant de députés libéraux que possible afin d'éviter que le Nouveau Parti démocratique ou le Parti progressiste-conservateur ne forme un gouvernement majoritaire.

La candidate libérale dans la circonscription d'Orléans, Marie-France Lalonde, a qualifié la sortie de Mme Wynne de « très honorable », tandis que celle dans la circonscription d'Ottawa—Vanier, Nathalie Des Rosiers, a salué une stratégie permettant de « résister à la vague conservatrice ».

« Ce que je ressens, c'est qu'elle regarde aux mieux-être de l'Ontario. Ce qui est clair pour moi, c'est que je dois continuer mon travail pour faire certain que M. Doug Ford n'entre pas au pouvoir », a déclaré Mme Lalonde, avant de continuer à faire du porte-à-porte.

Pour le candidat libéral dans la circonscription d'Ottawa-Ouest—Nepean, Bob Chiarelli, Mme Wynne a pris une décision « responsable compte tenu des circonstances » qui permettra « d'élire assez de libéraux pour avoir un gouvernement minoritaire [et] responsable ».

Les résidents d'Orléans divisés

Dans la circonscription d'Orléans, un château fort libéral, les réactions des votants sont mitigées.

« Je n'ai jamais vu ça. C'est peut-être une bonne chose quand tu y penses, parce que le monde votait plus contre Wynne que contre le candidat local », a observé un résident, Gilles Perron.

« Elle aurait dû prendre la décision avant. Une course à la chefferie aurait pu donner aux libéraux une chance de gagner », a affirmé un autre électeur, Daryl Young. « C'est maintenant une course à deux partis. »

« Si [Kathleen Wynne] dit qu'elle ne va pas gagner, les gens vont seulement choisir entre Ford et le NPD, alors que les trois points de vue devraient être représentés », déplore un sympathisant du Parti progressiste-conservateur, John O'Bryan.

Avec les informations de Jacaudrey Charbonneau et Joanne Chianello

Plus d'articles